< meta name="p:domain_verify" content="9a08ce75d8de9b5697573b2e08dd7fe3"/>

Sandra Guillemin vous propose :

De la transition à la transformation, comment surmonter les défis de la vie ?

Les transitions de vie représentent des périodes de changement inévitables, souvent marquées par une multitude de défis et d’ajustements. Pour nous les femmes, ces transitions revêtent une signification particulière, influençant notre bien-être et notre parcours de vie de manière unique. Dans cet article, j’explore les diverses transitions que les femmes peuvent traverser, les défis qui les accompagnent, ainsi que les ressources et solutions disponibles pour les surmonter avec succès.

Changement et transition, quelles différences ? 

Avant d’approfondir les transitions spécifiques, il est important de comprendre la distinction entre changement et transition. Alors que le changement se réfère à des événements ou situations externes, la transition englobe le processus interne que les individus traversent pour s’adapter à ces changements. Cette distinction souligne l’importance de reconnaître et de gérer les aspects émotionnels et psychologiques des transitions de vie.

Tout d’abord, je voudrais apporter des précisions concernant le changement et la transition qui ne sont pas synonymes.  Alors que le changement fait référence à une modification extérieure ou à une nouvelle situation, la transition est le processus interne que les individus traversent pour s’adapter au changement. Comprendre cette différence est essentiel pour naviguer efficacement à travers les transitions de vie.

Le changement est souvent visible et tangible. Par exemple, passer d’un emploi à un autre, déménager dans une nouvelle ville, ou vivre un événement majeur tel qu’un mariage ou un divorce, représentent des changements concrets dans la vie d’une personne. Cependant, même si ces changements peuvent être planifiés ou anticipés, la transition qui les accompagne est souvent moins prévisible et plus complexe.

La transition implique un processus interne de réajustement, d’adaptation et de transformation. C’est un voyage émotionnel et psychologique qui peut impliquer la remise en question de soi, l’exploration de nouvelles identités et la révision des objectifs personnels. Par exemple, passer d’une relation à une autre peut nécessiter du temps pour guérir les blessures émotionnelles, pour redéfinir ce que signifie être en couple et pour rétablir un sentiment de sécurité et de confiance en soi.

Comprendre la différence entre changement et transition nous permet de reconnaître l’importance de prendre soin de notre bien-être émotionnel pendant les périodes de transition. En nous concentrant sur le processus de transition interne, plutôt que seulement sur les changements externes, nous pouvons mieux comprendre nos réactions émotionnelles et prendre des mesures pour soutenir notre santé mentale et notre bien-être.

transition

18 transitions que les femmes peuvent vivre 

Les femmes peuvent traverser diverses transitions tout au long de leur vie, dont certaines des plus courantes incluent :

  • Mariage et vie de couple : Passer de la vie de célibataire à la vie conjugale peut présenter des ajustements importants.
  • Maternité et parentalité: L’arrivée d’un enfant apporte des changements profonds dans la vie d’une femme, tant sur le plan émotionnel que pratique. En effet, il y a la naissance du bébé mais aussi la naissance d’une mère. La matrescence, c’est-à-dire la transition de la femme à la mère qui implique une transformation profonde sur le plan physique et émotionnel.
  • Le retour au travail après la maternité implique une réadaptation de la routine professionnelle, les horaires de travail les responsabilités et les attentes. C’est aussi jongler entre le travail et la famille ce qui peut être stressant et exigeant sur le plan émotionnel. Il y aussi la gestion du stress et la culpabilité, l’organisation de la garde d’enfants, la conciliation travail et vie personnelle, la réduction du temps pour soi…
  • Carrière professionnelle: Faire face aux défis liés à l’avancement professionnel, à la réorientation de carrière ou à la conciliation travail et famille.
  • Entrepreneuriat : Le passage de la vie professionnelle salariée à la création et à la gestion de son propre entreprise peut représenter une transition majeure pour de nombreuses femmes, impliquant des défis uniques en matière de gestion du temps, des finances et de l’équilibre travail-vie personnelle.
  • Divorce ou séparation: La transition de la fin d’une relation conjugale ou partenariale à l’adaptation à une nouvelle vie célibataire ou à la parentalité en solo.
  • Changement de situation financière : Les transitions liées à des changements significatifs dans la situation financière, telles que la perte d’emploi, le gain soudain d’une grande somme d’argent, ou la transition vers la gestion des finances familiales après un divorce ou le décès d’un conjoint.
  • Maladies ou problèmes de santé: Faire face à des problèmes de santé peut entraîner des changements significatifs dans la vie d’une femme, je pense notamment à l’endométriose, les problématiques de fertilité, un cancer du sein …
  • La ménopause : Cette période de transition hormonale peut avoir un impact significatif sur la santé physique et émotionnelle, ainsi que sur les aspects de la vie quotidienne. (sommeil, sexualité, changements physiques, rapport au temps qui passe…).
  • Le départ des enfants de la maison : Le départ des enfants de la maison marque souvent le début d’une nouvelle phase de vie, nous amenant à réfléchir sur notre identité et notre rôle au-delà de celui de mère. Cela peut être un moment de transition émotionnellement chargé, où nous nous posons des questions profondes sur notre propre identité et nos aspirations personnelles. Nous pouvons nous retrouver à nous demander : « Qui suis-je en dehors de mon rôle de mère ? Quels sont mes désirs, mes passions, mes ambitions ? Comment puis-je redéfinir mon identité et trouver un nouveau sens à ma vie maintenant que mes enfants ont quitté le foyer ?
  • Etre aidante implique la transition vers le rôle principal de soutien pour ses parents vieillissants, ce qui engendre fréquemment des ajustements dans la vie quotidienne et les responsabilités familiales. C’est également un chemin de deuil, où l’on doit faire face à la perte de l’avenir anticipé, de la normalité et même du sens de la vie. Les priorités se réévaluent, les rôles se transforment, devenant parfois renversés : l’enfant se retrouve à devenir le parent de son parent.
  • Vieillissement et changements physiques : Accepter les changements physiques liés au vieillissement peut être un défi pour de nombreuses femmes.
  • Retraite : La transition de la vie active à la retraite, marquée par des ajustements financiers, sociaux et de style de vie.
  • Perte d’un être cher : Faire le deuil d’un proche peut avoir un impact profond sur le bien-être émotionnel.
  • Relations familiales : Les transitions liées à la dynamique familiale, comme devenir grand-parent, soutenir les enfants adultes, recomposer son foyer ou réorganiser les relations familiales après un décès.
  • Éducation continue : Les transitions liées à la poursuite de l’éducation tout au long de la vie, comme le retour à l’école pour obtenir un diplôme supplémentaire ou acquérir de nouvelles compétences.
  • Un déménagement : Le changement de lieu de résidence peut entraîner des ajustements importants dans la vie quotidienne, les relations sociales et les activités, ce qui peut représenter une transition significative pour les femmes et leur famille.
  • Immigration et intégration : Pour les femmes qui immigrent dans un nouveau pays, la transition vers une nouvelle culture, une nouvelle langue et un nouvel environnement peut être une expérience transformatrice qui nécessite un ajustement et une adaptation importants.

transition

Les défis associés à ces transitions de vie

Les transitions de vie peuvent être des périodes de grand bouleversement et de transformation, mais elles ne sont pas sans leurs défis. Ces moments de transition peuvent être accompagnés d’un certain nombre de difficultés qui peuvent affecter la santé mentale, émotionnelle et sociale des femmes.

Tout d’abord, l’incertitude qui accompagne le changement peut engendrer du stress et de l’anxiété. L’inconnu peut être source de préoccupation et de tension, surtout face à des situations nouvelles et imprévisibles. Cette anxiété peut être exacerbée par la pression de prendre des décisions importantes pendant ces périodes de transition.

De plus, les transitions de vie peuvent ébranler la confiance en soi et l’estime de soi. Se retrouver dans un nouveau rôle ou une nouvelle situation peut remettre en question notre sentiment de compétence et notre propre image. Nous pouvons nous sentir peu sûres de nous mêmes et douter de nos capacités à réussir dans cette nouvelle phase de notre vie.

Les transitions peuvent également entraîner des sentiments de solitude ou d’isolement social. Lorsque nous traversons des changements majeurs dans notre vie, nous pouvons nous sentir déconnectées de notre entourage ou avoir l’impression que personne ne comprend vraiment ce que nous vivons. Cela peut nous amener à nous replier sur nous-mêmes et à nous sentir seules dans notre lutte.

Parallèlement, les pressions sociales et les attentes extérieures peuvent ajouter une dimension supplémentaire de stress pendant les transitions de vie. Nous pouvons ressentir la pression de répondre aux attentes de la société ou de l’entourage, ce qui peut nous pousser à prendre des décisions qui ne sont pas alignées avec nos propres valeurs ou désirs.

De plus, les transitions de vie sont souvent associées à des sentiments de perte ou de deuil. Que ce soit la perte d’une relation, d’un emploi, d’une identité ou d’une situation de vie, nous pouvons ressentir un profond sentiment de perte en traversant ces transitions. Nous pouvons être confrontées à la douleur de dire au revoir à ce qui était autrefois familier et confortable, et à la nécessité d’accepter et de faire face à ce qui vient à la place.

En outre, trouver un nouvel équilibre dans une période de transition peut être extrêmement difficile. Nous pouvons sentir dépassées par les nombreuses demandes et responsabilités qui accompagnent les changements de vie, et avoir du mal à jongler entre leurs différents rôles et responsabilités. Cela peut entraîner un sentiment d’épuisement et de frustration, ainsi qu’une lutte pour maintenir un sentiment de contrôle et de stabilité dans notre vie.

Enfin, les transitions de vie peuvent avoir un impact significatif sur notre santé mentale et émotionnelle Les changements majeurs dans la vie peuvent déclencher ou aggraver des problèmes de santé mentale préexistants, tels que la dépression, l’anxiété ou le stress post-traumatique. Il est donc essentiel de prendre soin de nous-mêmes pendant ces périodes de transition, en recherchant un soutien social et émotionnel, en pratiquant des stratégies d’adaptation saines et en cherchant de l’aide professionnelle si nécessaire.

transition
crédit photo : Anne-Juliette Verlaque

Pourquoi est-ce si difficile ?

Que le changement soit positif, volontaire ou imposé, c’est toujours une épreuve. L’attitude de la société moderne face au changement et le manque de référentiel concernant la transition rendent les choses encore plus difficiles. Il n’ y a que très peu de repères sociétaux ou de rites de passage. Cette réorientation intérieure est difficile pour tout le monde. Nous avons tendance à nous précipiter dans la transition, la technologie attise en nous un désir de gratification immédiate, nous sommes plus impatients et incapables d’attendre. Nous ne respectons ni les temps morts, ni l’inactivité qui passe pour de la paresse. Le syndrome FOMO (Fear of missing ou ou « peur de manquer quelque chose » en français), nous pousse à sauter avant d’être vraiment prêt, nous propulsant dans l’action sous prétexte de productivité. Ces phases de mutation sont épuisantes et nous ne pouvons pas forcer le passage ni accélérer la métamorphose intérieure nécessaire pour réussir la transition vers une « nouvelle normalité ».

Les ressources et les solutions

Il est essentiel de reconnaître et de comprendre ces transitions pour mieux les gérer. Voici quelques ressources et solutions :

  • Gestion du stress et de l’anxiété: Apprendre des techniques de gestion du stress peut aider à faire face aux défis des transitions. Je pense notamment à des exercices de cohérence cardiaque, la pratique de la méditation, se mettre en mouvement et marcher dans la nature ont de véritables bienfaits thérapeutiques.
  • Renforcement de la confiance en soi: Travailler sur l’estime de soi et la confiance en soi peut aider à surmonter les défis des transitions. Cela peut par exemples en identifiant vos forces et vos qualités, en vous fixant des objectifs réalisables, en sortant de votre zone de confort, en tirant des leçons de vos expériences, en célébrant vos succès …
  • Construire un réseau de soutien solide: Avoir un réseau de soutien solide peut offrir un soutien émotionnel pendant les périodes de transition. Il peut être amical, professionnel, familial… C’est fondamental de se relier aux autres pour ne pas être isolé.
  • Prendre soin de sa santé mentale et émotionnelle: Consulter un professionnel de la santé mentale peut être bénéfique pour faire face aux défis des transitions. Parfois le soutien de l’entourage est suffisant. Pour prendre soin de ses émotions, la pratique d’activités créatives et l’écriture peuvent être très libérateur. Choisissez ce qui résonne le plus pour vous.
  • Trouver des activités enrichissantes: S’engager dans des activités qui apportent de la joie et du bien-être peut aider à traverser les transitions.
  • Se tourner vers des professionnels pour un soutien supplémentaire: Parfois, il est nécessaire de demander de l’aide professionnelle pour surmonter les défis des transitions, pour faire face à la perte, se reconnecter à soi et aller vers le renouveau.
  • Découvrez également mon article de blog : 35 ressources précieuses pour accompagner les femmes en transition de vie.

8 piliers de force personnelle 

En complément, je souhaite ajouter ces outils pratiques imaginés pour les périodes de changement par Julia Samuel, psychothérapeute.

  • Travailler sur votre relation avec vous même. Apprenez à mieux vous connaître en tenant un journal et en parlant à des amis ou à un thérapeute.
  • Travailler sur votre relation avec les autres. Parlez ouvertement de vos sentiments, conscients qu’une bonne communication implique également d’écouter attentivement ce que l’autre a à dire.
  • Apprenez à gérer vos émotions. Sachez ce qui vous fait partir au quart de tour. Vous êtes davantage soupe au lait, par exemple, lorsque vous avez faim, vous êtes énervé, vous vous sentez seul ou fatigué. Prenez un temps avant d’en arriver là.
  • Prenez conscient du rôle du temps. En l’acceptant, vous augmenterez vos chances de vous adapter à une nouvelle situation.
  • Soignez votre corps et votre esprit. Prenez de bonnes habitudes quotidiennes. Commencez par de l’exercice physique, puis une alimentation saine, et enfin, récompensez vous avec quelque chose qui vous apaise : une tasse de café, une jolie musique, un exercice de méditation…
  • Fixez vous des limites. Adaptez votre emploi du temps à votre niveau d’énergie. Par exemple, vous êtes en télétravail, distinguez clairement le temps de travail et le temps privé.
  • Adaptez une routine quotidienne. La structure est utile dans les périodes où tout semble changer. Sachez qu’il faut environ 6 semaines avant qu’une nouvelle habitude soit totalement acquise.
  • Entraînez votre concentration. L’exercice suivant vous apaisera spontanément. Fermez les yeux, respirez profondément et longtemps, inspirez par le nez et expirez par la bouche. Concentrez votre attention vers l’intérieur et essayez de trouver l’endroit de votre corps le plus chargé en émotion. Dirigez votre respiration vers cet endroit. Essayez de le visualiser. Demandez vous ce que direz votre endroit s’il pouvait parler. Laissez vous emporter par cette sensation visualisée.

Les transitions de vie sont des moments de changement et de croissance qui peuvent être à la fois excitants et effrayants pour les femmes. Qu’il s’agisse de la maternité, du retour au travail, du départ des enfants du foyer ou de toute autre transition, il est normal de ressentir des difficultés et des incertitudes. Cependant, en reconnaissant ces défis et en cherchant activement des ressources et des solutions, vous pouvez naviguer avec succès à travers ces périodes de changement et de transformation. Il est important de se rappeler que chaque transition offre également des opportunités d’apprentissage, de résilience et de développement personnel. En prenant soin de votre bien-être émotionnel, en renforçant la confiance en vous et en construisant un réseau de soutien solide, vous pouvez surmonter ces défis et émerger de vos transitions plus fortes et plus confiantes que jamais.

Vous pouvez aussi découvrir mon interview sur les transitions de vie dans le podcast Sortie de Bocal. Écoutez-le dès maintenant pour aller plus loin!

Si vous êtes dans une période de changement majeur, je suis là pour vous aider et vous accompagner tout le long de ce processus de transition. Pour vous offrir le meilleur, j’ai conçu de L’Ombre à la Lumière, un accompagnement VIP sur 6 mois pour traverser ensemble une étape de vie délicate et renaître dans la douceur. Pour savoir si cet accompagnement est fait pour vous, réserver votre appel découverte pour faire connaissance et répondre à vos questions. Je sais également être à l’écoute de votre situation et de vos besoins et vous proposer un accompagnement personnalisé.

Partager l'article

Privacy Preference Center