< meta name="p:domain_verify" content="9a08ce75d8de9b5697573b2e08dd7fe3"/>

Sandra Guillemin vous propose :

Qu’est-ce que l’amaxophobie ? 

L’amaxophobie est la peur de conduire ou d’avoir un accident de voiture. C’est un trouble anxieux qui peut aller jusqu’à l’incapacité de conduire. Cette situation peut-être très handicapante lorsqu’elle concerne des personnes qui conduisent ou qui ont l’intention de conduire ou qui ont besoin de prendre leur véhicule pour des raisons personnelles ou professionnelles.

En ce qui me concerne, la peur de conduire n’est pas venue tout de suite après avoir eu mon permis. Néanmoins, dès que j’ai commencé à conduire, je n’ai jamais été très à l’aise. C’est survenu après avoir vécu plusieurs expériences négatives en tant que passagère et l’élément déclencheur fut le jour où une personne a voulu me contraindre de prendre le volant. Et c’est à ce moment-là, que j’ai eu une « attaque de panique » et suite à cela, je n’ai pas pu prendre le volant pendant de longues années. J’en garde un très mauvais souvenir.

amaxophobie

Comment se manifeste l’amaxophobie ? 

Il y a des symptômes physiques comme des palpitations cardiaques, la nausée, des tensions musculaires, des tremblements, des vertiges… Et il existe aussi des symptômes psychologiques comme une anxiété très forte liée à la conduite, une peur irrationnelle de perdre le contrôle du véhicule ou d’avoir un accident de voiture. 

Pour ma part, j’ai ressenti des tremblements dans tout le corps que je ne pouvais absolument pas contrôler… Et ensuite, de manière totalement aléatoire, j’ai eu aussi plusieurs fois la nausée. Cela m’arrivait aussi en tant que passagère.

Quelles sont les causes de l’amaxophobie ? 

Une prédisposition à l’anxiété, ce qui était mon cas. Cela fait partie de ma personnalité.

Avoir vécu des expériences traumatisantes. J’ai vécu des accidents de voiture lorsque j’étais jeune enfant. Mon père s’est endormi au volant et la voiture a fait des tonneaux. Mes parents ont été ensuite hospitalisés tous les deux et moi je n’ai rien eu. Une autre fois, une guêpe est rentrée dans le véhicule et nous avons eu un accident suite à une perte du contrôle du véhicule. Je n’ai rien eu non plus. Mais mon corps, mes cellules, elles se souviennent… Et puis lorsque je suis devenue jeune adulte, j’ai été au contact d’hommes plutôt nerveux au volant ce qui a accentué grandement mon anxiété. Suite à mon vécu, la conduite était devenue « un danger pour ma vie ».

Quelles sont les conséquences de l’amaxophobie ?

La peur de conduire isole et peut nous limiter dans le choix des activités sociales. Cela peut générer du stress et de l’anxiété… Personnellement, c’est une situation que j’ai très mal vécue parce que mon entourage ne comprenait pas mon refus de conduire et la peur que je ressentais face à cette situation. J’ai ressentie beaucoup de culpabilité et je me suis sentie incomprise et jugée.

Commentje m’en suis sortie ? 

J’ai commencé par beaucoup me documenter sur la peur de conduire. C’est comme cela, que j’appris que cette peur se nommait l’amaxophobie ! Et puis j’ai cherché les solutions pour m’aider à sortir de cette situation.  Étant thérapeute, je savais qu’il existait des solutions. Il me fallait juste le temps de trouver celle qui me conviendrait le mieux est de ne pas écouter mon entourage. Pourquoi ? Parce que tout le monde m’a dit de reprendre des cours de conduite. J’étais partiellement d’accord sur ce point. Les moniteurs d’auto-école sont là pour nous apprendre à conduire une voiture mais pas à faire face à notre anxiété face à la conduite.

C’est pour cela que je me suis tournée vers C2Care qui prend en charge l’amaxophobie en réalité virtuelle. L’accompagnement consiste à suivre 2 RDV par mois  avec un.e psychologue avec une approche TCC (thérapie comportementale et cognitive) et à s’exposer 3 à 4 fois par semaine à la conduite en réalité virtuelle pour se familiariser avec différents environnements. Grâce aux séances avec la psychologue, j’ai appris à gérer mon anxiété dans ce type de situation. J’ai aussi appris à respecter mon rythme. Par exemple, au début, je ne pouvais pas m’exposer plus de 5mn sans avoir la nausée. Alors, j’arrêtais la conduite virtuelle et je faisais une séance de relaxation en réalité virtuelle ou en compagnie de ma psy lorsqu’elle était présente et parfois seule avec mes propres techniques comme le yoga ou aller respirer un grand bol d’air ! Ce qui a le mieux fonctionné pour m’aider à sortir d’une « crise d’anxiété » est l’exercice des 5 sens, un exercice de pleine conscience que je recommande pleinement !

amaxophobie

Après 4 mois et demi de pratique et de suivi, je ne ressens plus d’anxiété en situation virtuelle. J’ai donc décidé de reprendre des cours de conduite en situation réelle pour passer à l’étape supérieure ! J’ai choisi une monitrice indépendante à qui j’ai soigneusement expliqué ma situation pour m’assurer qu’elle soit bienveillante, sans jugement et sans objectif de performance 🙂 Et la première séance a été parfaite pour moi ! Je n’ai pas été stressée ni anxieuse, j’ai même dépassé un bus en centre-ville ! Au début de la séance, comme il fallait que je démarre par une manœuvre, je lui ai demandé de garder les pédales et moi le volant le temps de trouver un endroit où je pouvais faire quelques tours de pistes et évaluer les difficultés. Nous avons pu aller très rapidement en centre-ville où il y avait de la circulation et un passage pour les tramways. Nous avons roulé un peu moins d’une heure mais pour une reprise, c’était largement suffisant !

Je vais continuer les cours pour vivre les situations les plus courantes et revoir comment bien me garer pour conduire ensuite seule et en toute sérénité !

Mes 5 conseils 

  • Si vous êtes jeune conducteur et que vous ressentez de l’anxiété sans que vous soyez amaxophobe, relaxez-vous avant de conduire en pratiquant des respirations profondes, un exercice de pleine conscience, ou une méditation. Pensez à vous détendre également après la conduite.
  • Si vous pensez être amaxophobe, demandez de l’aide pour ne pas être isolée.e. Des solutions existent pour faire disparaître cette phobie !
  • Si vous vivez une étape de vie difficile actuellement et que vous ressentez beaucoup d’émotions, c’est préférable si c’est possible, de ne pas s’exposer à la conduite virtuelle ou réelle avant d’avoir traité ces émotions liées à cette situation. Sinon, vous aurez à gérer les émotions liées à votre situation du moment ainsi que celles liées à l’amaxophobie. Et c’est beaucoup ! Prenez soin de vous en respectant votre rythme et avancer en douceur autant que possible pour retrouver la sérénité plus facilement.
  • Si vous avez eu un choc émotionnel à gérer, c’est aussi important de prendre en charge le traumatisme dans votre suivi thérapeutique. Les méthodes EMDR (Eye Mouvement Desensibilisation and Reprocessing), RITMO (méthode équivalente EMDR et à laquelle je me suis formée) peuvent aussi vous aider.
  • Pratiquez la visualisation de vous entrain de conduire sereinement afin de vous aider à manifester cet état d’être. Avant de reprendre la conduite en temps réel, j’ai visualisé la situation que je voulais vivre pour cette reprise. Je voulais que ce soit une femme en qui j’avais confiance, dans un lieu choisi…. C’est ce qui m’a permis de me mettre en action pour provoquer cette situation. Et cela m’a vraiment permis de me sentir bien le jour J 🙂 Sachant que juste avant, j’ai pratiqué une séance de yoga, pris des fleurs de Bach (Rescue)… J’ai mis toutes les chances de mon côté pour que ça se passe bien.

Voilà, j’espère que cet article pourra être utile à d’autres personnes comme moi. Je vous invite également à écouter mon témoignage au format vidéo : ici.

Sachez que l’accompagnement des émotions est au cœur de mes accompagnements, si vous avez besoin d’être aidé.e sur le plan émotionnel, vous pouvez me solliciter pour des séances de psychothérapie, je serai ravie de vous aider.   Pour prendre rdv, c’est ici 🙂

Pour en savoir plus sur mon approche, découvrez cet article : La relation d’aide : une approche centrée sur la personne pour surmonter les difficultés

Si vous souhaitez découvrir mes autres prestations, c’est ici ! N’hésitez pas à me contacter pour échanger gratuitement par téléphone sur votre problématique actuelle et les solutions qui pourraient vous aider. Je prends RDV.

A bientôt,

Sandra

Partager l'article

Privacy Preference Center