femmes

35 ressources précieuses pour accompagner les femmes en transition de vie

Sandra Guillemin vous propose :

35 ressources précieuses pour accompagner les femmes en transition de vie

Je suis Sandra, Facilitatrice en transition du féminin. Suite à des interviews au mois de décembre pour les podcasts « Sorties de bocal », animé par Emeline Guénot, et « Le paradis attendra » animé par Octavia Vény,  j’ai décidé de vous partager une liste de ressources pratiques pour vous aider à mieux vivre vos étapes de vie de femme. Il s’agit d’une sélection personnelle, non sponsorisée, qui est loin d’être exhaustive, bien entendu. Elles m’ont accompagnée à titre personnel et certaines m’ont inspirée à titre professionnel.

Avant cela, quelques mots sur les transitions du féminin. Elles englobent une vaste palette d’expériences, chacune constituant un chapitre unique dans le livre de la vie d’une femme. Cela peut être le passage de la fille à la jeune femme, l’éblouissante aventure de la maternité, les défis complexes de la ménopause, la douleur délicate du deuil périnatal, la lutte courageuse contre des maladies telles que l’endométriose ou le cancer du sein, les confrontations émotionnelles liées à la fertilité, les épreuves de la séparation ou du divorce, et même le phénomène souvent délicat du syndrome du nid vide… À travers ces expériences diverses, chaque femme façonne son propre récit de croissance, de résilience, et d’épanouissement.

Les transitions du féminin ne sont pas simplement des moments de passage dans la vie d’une femme, mais des événements cruciaux qui façonnent notre trajectoire personnelle de manière profonde. Chaque transition représente un chapitre unique et significatif, chargé de sens, dans le récit de sa vie. Il est essentiel de reconnaître la profondeur de ces moments. Ils ne sont pas seulement des étapes à franchir, mais des portes ouvertes sur une croissance personnelle et une transformation continue.

femmes en transition de vie

22 livres pour nourrir l’épanouissement féminin

💮La puissance du Féminin, de Camille Sfez. Un voyage exploratoire de la féminité et de la puissance naturelle des femmes.

💮Dans le ventre de Lüna, de Sylvie Berubé. Ce livre décrit en détail les sept étapes déterminantes de l’évolution de la future femme, vécues de 0 à 21 ans. 2 autres ouvrages viennent compléter la série « dans le ventre de femmes ».

💮Femmes désirées, femmes désirantes de Danièle Flaumenbaum. Une exploration contemporaine de la construction de la sexualité féminine, abordant la place de la mère, la rareté du plaisir, et des solutions pour y remédier.

💮La lumière sans Aile, de Paméla Manzano. Un récit inspirant de résilience pour les femmes ayant vécu des traumatismes profonds, offrant un message d’espoir et de guérison.

💮 Se libérer de sa lignée et guérir son féminin, Bernard Chaumeil. Une analyse approfondie des 39 blessures et clés de compréhension, distinguant les blessures archétypales, sociétales et de chair pour la guérison du féminin.

💮 Petits rituels pour garder l’équilibre, de Suzy Reading. Un guide pratique avec de nombreux rituels bien-être faciles à mettre en place pour prendre soin de soi et faire face aux bouleversements de la vie.

💮 Rites de passage, Célébrer les temps forts de la vie. Kathleen Wall et Gary Ferguson. Un ouvrage sur les rituels de passage qui peut offrir des idées pour marquer les moments clés de la vie.

💮 Rituels de femmes pour s’ouvrir à la magie de la vie, Nathy Davillars. Trente rituels et méditations basés sur l’art-thérapie, le chamanisme et le bouddhisme tibétain pour réenchanter la vie.

💮L’action qui libère, 200 actes et rituels symboliques, Elisabeth Horowitz. Un guide pratique pour mettre en place des actions libératrices de manière simple et efficace.

💮Les renoncements nécessaires, Judith Viorst. Un parcours lucide de la première séparation à la réalité de la mort, offrant une perspective courageuse sur la croissance personnelle.

💮Vivre son deuil et croître. Rosette Poletti et Barbara Dobbs. Transformer chaque moment de la vie en une symphonie, un guide pour faire face au deuil.

💮 Carnet de deuil, de Nathalie Hanot. Une approche créative pour mieux vivre les pertes et les ruptures par la méthode du journal créatif.

💮 Vivre le deuil au jour le jour, Dr Christophe Fauré. Un incontournable pour les personnes endeuillées.

💮Transitions de vie, de William Bridges. Un classique explorant le thème des transitions de vie.

💮 Maintenant ou jamais. Dr Christophe Fauré. Une exploration de la transition du milieu de la vie, offrant des perspectives enrichissantes

💮 Comment t’aimer toi et tes enfants ? Dr Christophe Fauré. Un guide psychologique indispensable pour naviguer les défis de la famille recomposée.

💮 Vivre ensemble la maladie d’un proche, Dr Christophe Fauré. L’auteur est à l’écoute de la souffrance des proches comme de celle du malade. Il leur donne des indications précieuses sur la communication avec les médecins, aide à comprendre les sentiments de chacun et encourage à reconnaître l’impact de la maladie sur la relation et l’intimité.

💮 Dans ces moments là, Hélène Gérin. Un livre consacré au deuil périnatal. Il offre plus de 130 idées pour offrir du soutien aux parents endeuillés de leur bébé.

💮 Le deuil, renaître et créer sa vie. Louise Racine. Un ouvrage sur la mission de vie post-deuil, idéal pour ceux en quête de sens et de leur propre mission de vie.

💮 Maman Solo, de Shane Love pour bien vivre la monoparentalité. L’auteure rassemble des témoignages de mamans solos et fait appel à des professionnelles, telles que : thérapeute, sage-femme, doula et avocate pour transmettre leurs conseils avisés.

💮 Toi et moi, on s’explique. La ménopause.  Charlotte Attry, Brigitte Carrère et PrincessH. Un guide décomplexé et ludique sur la ménopause, offrant une perspective positive sur cette phase de transition.

💮 Le pouvoir du moment présent, d’Eckart Tollé. Un livre incontournable explorant la philosophie du moment présent, offrant une sagesse essentielle pour accompagner les femmes dans leurs transitions de vie.

 

femmes

7 podcasts pour éclairer des expériences variées

💮Matrescence, le 1er podcast parentalité. La matrescence est la contraction des mots maternité et adolescence pour expliquer la naissance d’un mère 🙂 Ecouter le podcast.

💮Au revoir podcast, lève le voile sur le deuil périnatal sous toutes ses formes. Avec des témoignages pour informer et apporter du soutien.  Ecouter le podcast.

💮Ainsi va la Vie, le podcast qui parle sans tabou de la mort et du deuil. Ecouter le podcast.

💮Gynécée, la voix des femmes est un podcast où l’on évoque, sans tabou, le quotidien intime, le corps, les blessures, les progrès de la médecine avec des experts. Ecouter le podcast.

💮Hello Solos, 1er podcast feel good pour les mamans solos. Ecouter le podcast.

💮Le Paradis attendra, un podcast pour nous consoler, nous émouvoir et nous inspirer après une épreuve. Ecouter le podcast.

💮Chaud dedans,  un podcast sur la ménopause qui brise les tabous avec humour. Ecouter le podcast.

femmes

6 réseaux dédiés au bien-être des femmes 

Découvrez six réseaux engagés dans le bien-être et le soutien, chacun offrant des espaces uniques pour différentes facettes de la vie :

💮Le Gynécée à Paris et Bordeaux : Une maison de santé et de bien-être dédiée aux femmes. Découvrir le Gynécée.

💮 L’Odyssée Fertile :Un accompagnement précieux tout au long du parcours de procréation médicalement assistée (PMA). Découvrir L’Odyssée Fertile.

💮 Les Tentes Rouges de Paris : des espaces sacrés en présentiel et en visio où les femmes peuvent se ressourcer loin de leurs rôles habituels. Découvrir les Tentes Rouges de Paris.

💮 Les Apéros de la Mort  organisés par l’association Happy End l’Asso, proposent des cercles de parole gratuits ouverts à tous, hommes et femmes. Ces échanges bienveillants abordent des sujets tels que la fin de vie, la mort, et le deuil. Les rencontres se déroulent en visio ou en présentiel dans plus de 30 villes en France, ainsi qu’en Guadeloupe et au Québec. Rejoignez-moi lors d’un Apéro de la Mort à Colombes, organisé une fois par trimestre, le prochain étant prévu le 13/05/24. Découvrir les Apéros de la Mort.

💮 Rose up : Un réseau engagé qui informe, accompagne et défend les droits des femmes touchées par tout type de cancer, partout en France. Découvrir Rose up.

Je vous ai partagé ces ressources avec l’espoir qu’elles guideront votre parcours et vous offriront le soutien nécessaire pour embrasser chaque transition avec confiance et compréhension. N’hésitez pas à enrichir cette liste en partageant vos propres découvertes dans les commentaires. J’ai hâte de lire vos expériences et vos suggestions.

Si vous ressentez le besoin d’un accompagnement personnalisé, je vous invite à explorer mes prestations conçues spécifiquement pour les femmes en transition de vie. Profitez d’un RDV Découverte gratuit et sans engagement pour échanger sur votre problématique actuelle et discuter de la manière dont je peux vous soutenir dans votre parcours.

Continuez votre lecture en découvrant d’autres contenus liés :

Prenez soin de vous.

Sandra

 

 

 

 


Comment surmonter le seuil périnatal

Comment surmonter le deuil périnatal ?

Sandra Guillemin vous propose :

 

Comment surmonter le deuil périnatal ? 

Je trouve qu’il est essentiel de parler du deuil périnatal, non seulement pour sensibiliser davantage à cette réalité souvent méconnue, mais aussi pour offrir un soutien et des ressources aux parents qui traversent cette épreuve. C’est dans cette optique que j’ai rédigé cet article. Son objectif est de fournir des conseils et des stratégies pratiques pour vous aider à surmonter cette période difficile et à reconstruire un avenir tout en attribuant une place à votre bébé. J’aime aussi rappeler que le processus de deuil n’est pas là pour vous faire oublier votre tout-petit mais pour recréer un lien différent.

Qu’est-ce que le deuil périnatal ?

Le deuil périnatal touche en France plus de 7000 familles par an. Plus de 10 grossesses sur 1000 aboutissent à la mort de l’enfant. Le deuil périnatal concerne le décès d’un fœtus ou d’un bébé entre la 22e semaine d’aménorrhée et le 7e jour après la naissance. Cette perte peut survenir en raison de fausses couches, d’interruptions médicales de grossesse, de décès néonataux précoces ou de complications pendant l’accouchement. Mais dans la réalité du vécu des parents et la mienne en tant qu’accompagnante, le deuil périnatal couvre une période beaucoup plus large et une multitude de situations différentes : fausses couches tardives, mort fœtale, extrême prématurité, décès du bébé pendant l’accouchement… Le deuil périnatal est une expérience impensée, impensable qui englobe à la fois le deuil de l’enfant à naître et la perte de l’expérience de la parentalité telle qu’elle était imaginée. Il peut avoir un impact profond et durable sur la santé mentale des parents et peut nécessiter un accompagnement par des associations ou une thérapie. Concernant les fausses couches précoces (1er trimestre de grossesse), beaucoup de professionnels parlent de deuil de maternité. Ce qui peut-être ni moins douloureux, ni plus facile à traverser. Il n’y a pas d’échelle de la souffrance pour les parents.

Les spécificités du deuil périnatal

  • L’invisibilité sociale : Souvent ignoré ou minimisé par l’entourage, ce deuil est souvent passé sous silence. Les parents, pourtant désireux d’en parler et d’entendre le prénom de leur tout-petit, se retrouvent souvent seuls avec leur chagrin.
  • Le manque de traces tangibles : Bien que les premiers signes de grossesse et les préparatifs pour l’arrivée de l’enfant existent, ils peuvent sembler insuffisants pour commémorer la perte. Il est important de recueillir autant de souvenirs que possible, comme des empreintes ou des photos, afin d’honorer la mémoire du tout-petit.
  • Le vécu dans le corps : Le deuil périnatal s’incarne physiquement, notamment lorsque le bébé décède dans le ventre, souvent qualifié de « ventre tombeau ». La mère peut également ressentir des manifestations physiques telles que des montées de lait, symbolisant le lien indéniable entre le deuil et le corps.

L’ impact sur la santé mentale et émotionnelle des parents

Le deuil périnatal peut avoir un impact profond sur la santé mentale et émotionnelle des parents. Ils peuvent faire face à une variété de sentiments, notamment la culpabilité, la honte, la tristesse, l’anxiété, et la dépression. La douleur est souvent compliquée par le fait que la société peut minimiser la perte en minimisant la relation parent enfant pendant la grossesse. Les parents peuvent se sentir isolés dans leur douleur.

Il est essentiel de reconnaître que chaque parent vivra le deuil périnatal différemment. Leur chemin de deuil sera unique, et il n’y a pas de délai fixe pour surmonter la perte. Le deuil périnatal se distingue du deuil conventionnel en termes de son élaboration. Étant donné que l’enfant n’a pas eu l’occasion d’exister pleinement dans la relation, les parents doivent mobiliser leur capacité de symbolisation pour faire face à cette perte. Une représentation psychique est essentielle.

La durée moyenne d’un deuil est d’un an mais il peut perdurer plus longtemps en fonction de chaque individu, la phase de désespoir étant souvent la plus longue. L’intensité du deuil est également influencée par le lien affectif qui a été établi avec le bébé et le soutien psychologique offert à cette période.

Les 6 premiers mois après le décès sont généralement les plus émotionnellement intenses. Le deuil périnatal exige un travail de deuil parallèle, ce qui peut prolonger le processus, incluant le deuil de la maternité, de la parentalité, de la vie imaginée avec le tout-petit et des conflits psychologiques internes. Par conséquent, envisager une nouvelle grossesse doit être soigneusement réfléchi.

Comment surmonter le deuil périnatal

Exprimer et reconnaître ses émotions

Lorsqu’on traverse le deuil périnatal, il est crucial d’accorder de l’espace à nos émotions les plus profondes et de leur permettre de s’exprimer librement. Voici pourquoi il est essentiel d’encourager l’expression de ces émotions, de les reconnaître et de les accepter pleinement.

Dans cette période de douleur et de chagrin, il peut être tentant de réprimer vos émotions les plus douloureuses ou de les enfouir profondément en vous. Cependant, il est important de se rappeler que la suppression de vos émotions ne conduit pas à leur disparition, mais plutôt à leur accumulation et à leur amplification. En encourageant l’expression de vos émotions, que ce soit en parlant à un proche de confiance, en tenant un journal intime, ou en participant à un groupe de parole ou à une thérapie, vous permettez à votre douleur d’être entendue et validée.

Après un deuil périnatal, il est normal de ressentir toute une gamme d’émotions intenses et complexes. Parmi celles-ci, nous pouvons éprouver une profonde tristesse pour la perte de notre enfant, de la colère envers nous-mêmes, envers le destin ou envers les autres, de la culpabilité pour ce que nous aurions pu faire différemment, de l’anxiété face à l’avenir incertain, ou même du soulagement mêlé de culpabilité si la grossesse a été difficile. Reconnaître ces émotions et les accepter comme faisant partie intégrante du processus de deuil est un premier pas important vers la guérison.

En permettant à vos émotions de s’exprimer et en leur accordant une place légitime dans votre expérience de deuil, vous ouvrez la voie à la guérison et à la résilience. Cela nous aide à trouver un sens à votre douleur et à avancer sur le chemin vers la reconstruction de votre vie.

Vous n’êtes pas seul(e)

Lorsque l’on fait face au deuil périnatal, il est essentiel de ne pas traverser cette épreuve seul(e). Trouver du soutien peut faciliter votre processus de deuil et et soulager la douleur. Voici quelques points à considérer :

Dans ces moments là, il est essentiel de chercher du soutien auprès de votre famille, vos amis, de groupes de soutien en ligne ou en personne, ou encore de professionnels de la santé mentale si possible ayant une formation à l’accompagnement au deuil périnatal. Avoir un réseau de soutien solide peut offrir un espace pour laisser aller vos émotions, trouver du réconfort et obtenir des conseils précieux pour traverser cette période difficile.

Malheureusement, de nombreux parents en deuil périnatal sont confrontés à des défis supplémentaires en raison du manque de compréhension et de soutien de leur entourage. L’invisibilité sociale du deuil périnatal peut parfois rendre difficile pour les autres de comprendre la profondeur de la douleur ressentie par les parents. Aussi, il peut y avoir une grande incompréhension dans le couple dans la manière de vivre le deuil.  Il est donc très important de sensibiliser à cette réalité et d’encourager une meilleure compréhension et un soutien accru de la part de l’entourage des parents en deuil périnatal.

Comment surmonter le deuil périnatal

Prendre soin de vous pour garder l’équilibre 

Prendre soin de vous est une étape fondamentale pour votre chemin de deuil périnatal. Voici quelques conseils pour vous aider à vous concentrer sur votre bien-être physique et mental :

Prenez du temps pour vous : Il est essentiel de vous accorder du temps pour vous-même. Le deuil périnatal peut être épuisant émotionnellement et physiquement, il est donc vital de vous offrir des moments de repos et de détente pour vous ressourcer.

Pratiquez des techniques d’auto-soin : Il existe de nombreuses techniques d’auto-soin qui peuvent vous aider à faire face à cette période délicate et à prendre soin de votre bien-être mental et physique. Parmi ces techniques, on peut citer la méditation, qui peut vous aider à calmer votre esprit et à vous reconnecter avec vous-même. Le yoga est également une pratique bénéfique qui combine mouvements doux, respiration consciente et méditation pour apaiser le corps et l’esprit. L’écriture peut être une forme de thérapie expressive, vous permettant de mettre vos pensées et vos émotions sur le papier pour les traiter et les libérer. Aussi, d’autres activités apaisantes comme la marche en pleine nature, la peinture, la musique ou la lecture peuvent également contribuer à votre bien-être et vous permettre de trouver du réconfort dans des moments difficiles. A vous de trouver ce qui vous convient le mieux. 

Honorer et commémorer la perte

Trouver des moyens de commémorer la perte peut jouer un rôle significatif dans le processus de deuil. Voici quelques suggestions :

Créer des rituels ou des souvenirs tangibles peut être une manière puissante de rendre hommage à votre tout-petit et de lui donner une place spéciale dans votre vie. Vous pourriez envisager de planter un arbre ou un jardin en sa mémoire, d’allumer une bougie chaque année pour marquer sa date d’anniversaire ou de créer un journal intime où vous pourrez conserver vos souvenirs et vos sentiments… Chaque geste symbolique peut être une façon de marquer ce passage et de l’intégrer. L’essentiel est de suivre votre intuition et d’utiliser les ressources à votre disposition. Il est important de faire les choses à votre rythme, et rappelez vous qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser un geste symbolique. 

Reconnaître le lien avec le bébé perdu : Même si votre tout-petit n’est plus physiquement présent, il est important de reconnaître et d’honorer le lien émotionnel que vous avez avec lui. Parlez de lui ou d’elle ouvertement, partagez des souvenirs avec vos proches et trouvez des façons de l’intégrer dans votre vie quotidienne. Que ce soit en nommant une étoile en sa mémoire, en écrivant des lettres ou en continuant à célébrer des moments spéciaux avec lui ou elle en pensée, maintenir ce lien peut vous aider à trouver du réconfort et à garder son souvenir vivant dans votre cœur.

Chaque action entreprise pour honorer sa mémoire peut contribuer à trouver un sens et un apaisement dans cette période délicate. 

Comment surmonter le deuil périnatal

Reconstruire sa vie 

Après avoir traversé le deuil périnatal, il est important aussi d’apprendre à reconstruire sa vie malgré la perte. Voici quelques conseils pour vous aider dans ce processus :

  • Accepter le changement : Le deuil périnatal laisse souvent des cicatrices émotionnelles profondes, mais il est possible de trouver un nouveau chemin vers le bonheur malgré cette perte. Accepter le changement est le premier pas vers la guérison.
  • Se fixer de nouveaux objectifs : Je vous encourage à vous concentrer sur de nouveaux projets et à envisager l’avenir avec espoir. Que ce soit se lancer dans de nouvelles activités, reprendre des études, ou se consacrer à des passions, se fixer de nouveaux objectifs peut apporter un sentiment de renouveau et d’espoir pour l’avenir.

En fin de compte, reconstruire sa vie après le deuil périnatal demande du temps et du soutien. Il est important de se permettre de vivre le deuil à son propre rythme tout en gardant en tête qu’il est possible de trouver la paix et le bonheur à nouveau, malgré la perte. D’ailleurs,  je vous recommande de visionner « Et je choisis de vivre », un film documentaire qui invite à traverser avec douceur et sincérité l’épreuve de la perte d’un enfant. Personnellement, j’ai été très touchée par ce film. Le chemin de reconstruction de cette femme est extraordinaire ! 

J’ai une solution pour vous

Vous n’avez pas à traverser cette épreuve seule. Cocon de Douceur est spécialement conçue pour vous accompagner avec tendresse, accueillir vos émotions intenses et vous apporter de la douceur et du réconfort. Cocon de Douceur est bien plus qu’un simple soutien, c’est une épaule sur laquelle vous pouvez vous appuyer, un espace où vous trouverez compréhension et empathie. Je suis à vos côtés pour traverser cette période délicate et vous offrir un cocon de soutien pour apaiser votre douleur. Découvrez comment je peux vous accompagner dans votre parcours de deuil périnatal et réserver un appel découverte de 30 mn offert : ici.

Et pour terminer, je vous partage 3 ressources pour approfondir votre compréhension et /ou trouver l’aide nécessaire :

  • Un article écrit par mes soins : Comprendre et traverser le deuil
  • une interview de Marie-José Soubieux, psychiatre, psychanalyste et spécialiste du deuil périnatal sur youtube : ici. 
  • une vidéo sur le deuil périnatal avec Christophe Fauré, psychiatre et spécialiste du deuil et le témoignage d’un couple : ici.

N’hésitez pas à écrire un commentaire et partager l’article pour sensibiliser davantage sur le sujet du deuil périnatal.

Prenez soin, de vous,

Sandra


Automne

Accueillir l'automne

Sandra Guillemin vous propose :

Accueillir l’automne

L’automne, cette saison de transition, apporte avec elle un changement d’énergie palpable. Les feuilles commencent à se parer de couleurs chatoyantes, les journées raccourcissent, et une douce fraîcheur envahit l’air. C’est le moment idéal pour ralentir, se recentrer, et accueillir cette saison avec une attitude de gratitude. Dans cet article, nous explorerons les énergies de l’automne, 15 activités pour vous connecter à cette saison, 10 questions d’introspection pour approfondir votre compréhension de vous-même.

Les énergies de l’automne

L’automne est une saison chargée d’énergie, mais cette énergie est différente de celle de l’été. C’est une période de transition où la nature ralentit son rythme effréné de croissance estivale pour se préparer à l’hiver. Les énergies de l’automne sont marquées par la récolte, la transformation et le lâcher-prise.

Lorsque nous observons la nature pendant cette saison, nous pouvons voir la métaphore parfaite de la vie elle-même. Les arbres, autrefois luxuriants et vibrants, commencent à perdre leurs feuilles, les laissant tomber doucement vers la terre. C’est un rappel puissant que la vie est un cycle de naissance, de croissance, de déclin et de renaissance. L’automne nous invite à réfléchir sur nos propres cycles de vie, à accepter les transitions et à embrasser les changements inévitables.

La récolte, symbole central de l’automne, nous enseigne la valeur de la patience, du travail acharné et de la persévérance. C’est le moment de récolter les fruits de nos efforts, que ce soit dans notre carrière, nos relations ou notre développement personnel. C’est également un rappel que nous devons prendre soin de la terre qui nous nourrit, une leçon de gratitude envers la nature et ses dons.

Enfin, l’automne nous encourage au lâcher-prise. Tout comme les arbres laissent tomber leurs feuilles, nous devons apprendre à laisser aller ce qui ne nous sert plus. Cela peut signifier abandonner des vieilles habitudes, des relations toxiques ou des schémas de pensée limitants. L’automne nous enseigne que la libération est le préalable à la renaissance, et que l’espace ainsi créé peut être comblé par de nouvelles opportunités et expériences enrichissantes.

Automne

15 idées d’activités pour accueillir les énergies de l’automne

  1. Balade en forêt : Profitez de la beauté des feuilles d’automne en vous promenant en conscience dans une forêt locale.
  2. Cueillette de pommes : Visitez un verger et récoltez vos propres pommes pour faire des tartes et des compotes.
  3. Création d’un autel d’automne : Rassemblez des éléments de la nature, comme des feuilles, des pommes de pin et des branches, pour créer un autel d’automne chez vous.
  4. Cuisine d’automne : Préparez des plats réconfortants à base de courge, de potiron, et de pommes, comme une soupe à la courge butternut ou une tarte aux pommes.
  5. Lecture : Choisissez un bon livre et détendez-vous avec une tasse de thé ou de cidre chaud.
  6. Artisanat d’automne : Créez des décorations d’automne faites maison, comme des couronnes de feuilles ou des bougies parfumées.
  7. Balade à vélo : Explorez la campagne à vélo tout en admirant les paysages automnaux.
  8. Journée de cocooning : Prenez une journée pour vous chouchouter avec un bain relaxant, un masque facial, et de la méditation.
  9. Carnet de gratitude : Tenez un journal de gratitude pour vous rappeler chaque jour les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.
  10. Yoga en plein air : Profitez des températures douces pour pratiquer le yoga en plein air et vous connecter à la nature.
  11. Fabriquer des bougies : Vous pouvez aussi décorer un photophore avec des feuilles d’automne.
  12. Célébrez l’automne : Rassemblez-vous avec vos amis, votre famille. Préparer un festin, amusez-vous
  13. Adoptez la slow life : Passer du temps à l’extérieur, savourer les plaisirs simples avec le hygge danois, réaliser des activités créatives…
  14. Équilibrez vos émotions : Avec l’arrivée du froid et du mauvais temps, la « dépression saisonnière » et la mauvaise humeur vont peu à peu s’installer. Pas de panique ! Vous pouvez y remédiez facilement avec les fleurs de Bach. Pour la mauvaise humeur, vous pouvez privilégier la fleur Holly. Consultez un conseiller en fleurs de Bach pour qu’il puisse vous dire quelle est la fleur qui vous convient le mieux en fonction des émotions que vous traversez.
  15. Préparer votre maison pour l’hiver : Ranger le mobilier d’été, les affaires légères et les accessoires estivaux. Faites un bon nettoyage d’automne et purifier votre lieu de vie.

Automne

10 questions d’introspection pour l’automne

  1. Quelles récoltes ai-je réalisées au cours de cette année, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel ?
  2. Quels aspects de ma vie puis-je laisser tomber, comme les feuilles mortes, pour créer de l’espace pour de nouvelles opportunités ?
  3. Comment puis-je mieux accepter les transitions et les changements inévitables de la vie ?
  4. Quelles sont mes sources de chaleur et de réconfort pendant les mois plus froids à venir ?
  5. Quels rêves et objectifs puis-je planifier pour l’année à venir, en tirant des leçons de mes expériences passées ?
  6. Comment puis-je pratiquer la gratitude au quotidien et cultiver un esprit reconnaissant ?
  7. Quels sont les enseignements que je peux tirer des cycles de la nature et appliquer dans ma propre vie ?
  8. Quelles habitudes ou comportements puis-je laisser derrière moi pour avancer plus légèrement ?
  9. Comment puis-je nourrir mon corps et mon esprit de manière saine et équilibrée en cette saison ?
  10. Quelles personnes, activités ou projets puis-je prioriser pour renforcer mes relations et ma satisfaction personnelle ?
automne
Crédit photo : Anne-Juliette Verlaque

L’automne est une saison qui invite à ralentir, à réfléchir sur nos propres cycles de vie

En conclusion, l’automne est une période magique de l’année où la nature nous offre un spectacle de couleurs et de transitions saisissantes. C’est une saison qui nous invite à ralentir, à réfléchir sur nos propres cycles de vie et à embrasser les changements avec gratitude. Les énergies de l’automne, marquées par la récolte, la transformation et le lâcher-prise, nous offrent l’occasion de nous connecter plus profondément à nous-mêmes et au monde qui nous entoure.

Que vous choisissiez de vous promener en forêt, de préparer des plats réconfortants, ou de vous adonner à l’introspection, l’automne offre de nombreuses opportunités pour renforcer votre connexion à la nature et à vous-même. Alors, en cette saison de transition, prenez le temps de vous recentrer, de célébrer la récolte de vos efforts, et d’apprendre à lâcher prise de ce qui ne vous sert plus. Accueillez l’automne avec un cœur ouvert et une attitude de gratitude, et laissez-vous emporter par la beauté et la sagesse de cette saison enchanteresse.

Que cette saison d’automne vous apporte chaleur, réflexion et croissance personnelle, et que vous en tiriez le meilleur parti pour préparer l’année à venir. Profitez de chaque moment de cette période de transition.

Pour explorer d’autres sujets passionnants et vous connecter à votre intériorité, jetez un œil à mes articles suivants :

Prenez soin de vous, à bientôt.

Sandra

 

 

 

 

 


cercle de femmes

La magie des cercles de femmes

Sandra Guillemin vous propose :

La magie des cercles de femmes

Dans cet article, je souhaite vous révéler la magie des cercles de femmes et éclaircir le mystère qui les entoure, particulièrement pour celles qui n’ont jamais eu l’occasion d’y participer. Cette démarche vous offrira une meilleure compréhension avant de rejoindre un cercle existant ou d’en créer un vous-même.

Qu’est-ce qu’un cercle de femmes ?

Un cercle de femmes est un groupe de parole réunissant des femmes uniquement dans un cadre intime et confidentiel. C’est un moment doux et bienveillant où chaque femme peut s’exprimer depuis l’espace du cœur sans être jugée, ni interrompue et ainsi entrer en résonance avec ses sœurs.

Cette pratique, telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, repose sur les fondements ancestraux des Tentes Rouges, une tradition depuis longtemps oubliée dans nos sociétés modernes, mais qui reprend peu à peu sa place.

Il s’adresse à des femmes de tous âges et aux jeunes femmes dès l’arrivée de leurs lunes.

Dans un cercle de femmes, la parole et l’écoute sont au cœur du processus. Ce n’est ni une parole thérapeutique, ni un échange de conseils ou de remarques bienveillantes. En cercle, la réponse ne s’attend pas. C’est un échange d’énergie qui se passe dans le dépôt et la réception de la parole des femmes présentes. Dans cet espace sécurisé par la confidentialité, le non-jugement, le respect et la bienveillance, tout peut-être déposé. La médecine de la parole agit alors dans toute sa grandeur. Parce que les mots ont un effet miroir. Nous devenons à ce moment, reliées par ce flow. En nous ouvrant aux autres, en acceptant de descendre en nous avec authenticité, de montrer notre vulnérabilité, nous retrouvons notre puissance. Nous sommes égales, nous n’avons pas à devoir attendre de l’autre, nous sommes là pour prendre notre place et accueillir celle des autres femmes. C’est une mise à nu, un grand lâcher prise, un plongeon dans l’inconnu.

cercle de sororité, cercle de femmes
Crédit photo : Delphine Joly

Les 5 bonnes raisons de se réunir entre femmes

Ces cercles ne se limitent pas à des discussions superficielles sur la mode, le maquillage ou les potins. Ils sont une opportunité de vivre la quintessence de son être et de développer sa féminité. Voici cinq raisons convaincantes de participer à un cercle de femmes :

  1. Prendre un moment pour soi. Nos vies de femmes sont souvent bien remplies entre le travail, la maison et la famille. Les cercles de femmes sont une merveilleuse occasion de prendre soin de son être en oubliant les obligations.
  2. S’exprimer librement sans être jugée. Lorsqu’une femme partage ses ressentis sur ce qu’elle traverse, elle libère sa parole dans un espace sécuritaire et bienveillant. Elle s’exprime en toute authenticité et est totalement libre de sa parole sans être interrompue, ni jugée. L’expression des émotions est également encouragée.
  3. Recevoir le cadeau de l’écoute profonde. Les cercles de femmes sont des espaces bienveillants dont l’écoute est d’une qualité exceptionnelle. Écouter profondément ouvre les sens, le cœur et l’esprit à recevoir pleinement ce moment. C’est un véritable cadeau d’être écoutée profondément, sans que l’autre ne commente ou donne un avis non sollicité.
  4. Apprendre des femmes de tous âges. L’écart d’âge n’est pas important. Des femmes parlent de leur accouchement, leur divorce, du départ des enfants de la maison, de leur expérience de la ménopause etc… Chacun des témoignages permet aux autres femmes du cercle d’imaginer ce qu’elles traverseront peut-être ou d’apprendre d’une autre femme qui n’a pas fait les mêmes choix.
  5. Redécouvrir les liens entre femmes. Dans notre société moderne, nous sommes amenées à être dans une logique de comparaison et de compétition. Ce n’est pourtant pas l’essence du lien entre femmes. A travers l’histoire, les femmes se sont réunies pour se soutenir, être écoutées, partager leur sagesse et transmettre tout ce qui touchait à la féminité. Participer à un cercle de femmes offre l’occasion de redécouvrir ce lien de sororité.
Cercle de sororité, cercle de femmes
Crédit photo : Delphine Joly

De quoi parle-t-on dans un cercle de femmes ?

Cela dépend des cercles. Il en existe avec une parole libre et intuitive. Nous avons toutes quelque chose qui mérite d’être partagé. Que ce soit des rires, des larmes, un silence, un texte, un chant…

Il existe des cercles avec des thématiques, comme :

  • Les lignées féminines
  • La féminité
  • L’amour de soi
  • La maternité et la non-maternité, LA PMA, l’adoption
  • La beauté et le rapport au corps
  • La ménopause,
  • La sexualité,
  • Le deuil
  • Etc…

Il y a aussi des cercles avec un enseignement spécifique comme celui des 13 mères originelles par exemple. Souvent, les facilitatrices proposent en complément une activité créative ou des exercices avec le corps… En fait, les possibilités sont infinies !

Les 5 clés de ces espaces

Chaque cercle possède ses spécificités, mais un cadre commun est essentiel pour garantir la sécurité et le bon déroulement des processus. Voici les cinq clés de ces espaces :

  1. Confidentialité absolue. Tout ce qui est partagé dans le cercle reste confidentiel. La confiance ne peut s’établir sans confidentialité.
  2. Parole impeccable : C’est un lieu de non-jugement. Personne ne parle sur l’autre, ni ne commente. Chacune s’exprime en utilisant le « je ».
  3. Écoute avec le cœur : Les participantes adoptent une posture d’écoute active, limitant leurs mouvements pour une écoute attentive.
  4. Le bâton de parole. Seule la personne tenant le bâton de parole peut s’exprimer. Chaque femme dispose du même temps de parole, exprimant ses pensées depuis son cœur.
  5. Souveraineté du bien-être : Chaque femme peut exprimer ses besoins entre deux partages ou signaler tout inconfort.

Les bienfaits d’un cercle de femmes

  • Vous vous connectez à votre cœur et à votre âme,
  • Vous prenez votre place tout en honorant la place des autres femmes.
  • Vous vous sentez écoutée et soutenue.
  • Vous pratiquez la médecine de la parole.
  • Vous libérez votre parole en toute authenticité, dans un espace bienveillant et sécuritaire.
  • Vous partagez autour d’un vécu commun (la maternité, la sexualité, les lignées, beauté et rapport au corps…)
  • Vous renouez avec la créativité, la méditation, des rituels sacrés.
  • Vous apaisez des peurs et vous dépassez des blessures et des comportements de compétition et de comparaison.
  • Vous créer et tissez des liens avec d’autres femmes pour vous sentir unies et puissantes, ensemble.

Pourquoi est-ce que je facilite des cercles de femmes ?

Mon parcours dans les cercles de femmes depuis 2018 a profondément marqué ma vie. Cela m’a permis d’explorer ma vulnérabilité et de transformer ma perception des relations avec d’autres femmes, souvent teintées de comparaison et de compétition en société.

L’empathie ressentie dans ces espaces et la qualité exceptionnelle de l’écoute m’ont touchée au plus profond de mon être. C’est pourquoi j’ai choisi de me former en tant que Gardienne de Cercle, afin de partager à mon tour ces espaces pour :

  • Offrir un soutien aux femmes dans leurs expériences de vie, qu’elles n’osent pas forcément partager ailleurs.
  • Permettre à chaque femme de s’exprimer en toute authenticité et de se sentir totalement libre dans sa parole.
  • Aider les femmes à prendre leur place tout en accueillant celle des autres, car dans un cercle, chacune a une place égale.
  • Contribuer à cette expérience de sororité et renouer ce lien sacré entre femmes.

 

Cercles de femmes, cercles de sororité
Sandra Guillemin – Crédit photo : Delphine Joly

 

Les cercles de femmes représentent une opportunité précieuse pour redécouvrir la puissance du lien féminin sacré. Plus que jamais, dans notre monde actuel, nous avons besoin de ces espaces privilégiés de transmission et d’expression du féminin authentique, où la parole circule librement, empreinte de bienveillance et de sécurité.

Chaque cercle vibre d’une énergie unique, celle de la facilitatrice qui lance cet appel. Écoutez votre cœur pour déterminer si vous êtes à votre juste place, prête à vous engager dans cette co-création qu’est la magie des cercles de femmes.

Si vous êtes une maman solo à la recherche de soutien et de connexion, rejoignez dès maintenant le cercle de sororité. Si vous avez une idée de thématique que vous aimeriez voir se concrétiser, faites-le moi savoir ! Je suis là pour vous accompagner dans votre parcours.

De plus, découvrez mes autres accompagnements conçus pour répondre à vos besoins. Je sais être à l’écoute de votre situation et de vos besoins, je saurai vous proposer si nécessaire un accompagnement personnalisé. Pour me contacter, c’est ici.

Continuez votre lecture en découvrant d’autres contenus liés :

Prenez soin de vous,

Sandra

 

 

 


La cinquantaine

La cinquantaine, une étape lumineuse dans le parcours du féminin sacré

Sandra Guillemin vous propose :

La cinquantaine, une étape lumineuse dans le parcours du féminin sacré

La vie, une aventure en constante évolution, est marquée par des chapitres qui jalonnent notre parcours. Parmi ceux-ci, la cinquantaine se dresse comme un tournant significatif dans la vie d’une femme, un moment de réflexion profonde, de redéfinition et de célébration du féminin sacré. Dans cet article, nous allons explorer comment la cinquantaine transcende les simples chiffres pour devenir une porte d’accès à un monde de promesses, de sagesse et de renouveau. Nous plongerons également dans le concept du féminin sacré, inspiré par les enseignements de Sylvie Bérubé, de son livre « Dans le ventre de Lüna » et examinerons comment il se manifeste et s’épanouit à cette étape précieuse de la vie et qui m’a permis d’avoir un éclairage positif sur ce passage dont je viens de faire l’expérience !

I. Redéfinir le milieu de vie : les promesses de la cinquantaine

L’étape du milieu de vie et les attentes

À l’approche de la cinquantaine, la société a souvent tendance à projeter des attentes sur les femmes, liées à des stéréotypes datés et des normes restrictives. On attend parfois d’elles qu’elles ralentissent, qu’elles se concentrent sur la famille et qu’elles renoncent à leurs ambitions personnelles. Cependant, il est crucial de remettre en question ces attentes préconçues. La cinquantaine marque l’apogée de l’expérience acquise et ouvre la voie à de nouvelles perspectives. C’est un moment où les femmes peuvent libérer leur potentiel créatif et explorer des horizons encore inexplorés. Il s’agit d’une opportunité de se réinventer, de manière authentique et en accord avec leur véritable essence.

Les promesses de la maturité

La maturité qui accompagne la cinquantaine est une source inestimable de richesse intérieure. Avec les années viennent la sagesse accumulée grâce aux expériences vécues, la confiance en soi renforcée par les défis relevés et la liberté retrouvée en laissant derrière soi les fardeaux du passé. La cinquantaine offre le moment propice pour se réapproprier ses rêves, embrasser de nouvelles passions et redéfinir le concept même de réussite. Les opportunités abondent, que ce soit dans le domaine professionnel, personnel ou spirituel. C’est un moment où l’on peut se libérer des limitations auto-imposées et embrasser le potentiel illimité de ce chapitre passionnant de la vie.

En conclusion, la cinquantaine se présente comme un chapitre profondément prometteur dans le livre de la vie d’une femme. Elle permet de remettre en question les attentes extérieures et de puiser dans la richesse intérieure de la maturité. C’est un temps pour l’épanouissement du féminin sacré, où chaque femme peut découvrir sa véritable essence, se connecter à sa puissance intérieure et embrasser avec joie les possibilités infinies qui s’offrent à elle.

La cinquantaine
Crédit photo : Sandra Guillemin, automne 2022.

II. Le Féminin Sacré : un voyage à travers les saisons de la vie

Comprendre le féminin sacré

Le concept du féminin sacré émerge comme une toile complexe tissée de spiritualité, de créativité et de croissance personnelle. Il honore la puissance intérieure, la sagesse et l’intuition profonde inhérentes à chaque femme. Ancré dans la connexion avec soi-même et avec le monde qui nous entoure, le féminin sacré transcende les limites culturelles et temporelles pour éclairer le chemin vers une compréhension plus profonde de la féminité. En explorant ce concept, les femmes peuvent découvrir un espace de guérison, d’acceptation et de transformation.

Les quatre saisons du parcours initiatique

Chaque vie suit un rythme naturel, ponctué par les saisons qui marquent le passage du temps. De manière similaire, le parcours d’une femme à travers la vie est rythmé par des saisons symboliques qui reflètent ses différentes étapes d’évolution. Ces saisons – le Printemps, l’Été, l’Automne et l’Hiver – constituent le voyage du féminin sacré, offrant des enseignements uniques à chaque étape.

Printemps : La Naissance et l’Éveil

Comme le printemps annonce le renouveau dans la nature, il incarne la naissance du parcours féminin sacré. C’est l’époque où la jeune femme découvre les premiers émois de la vie, s’éveillant à la magie de son être intérieur. Cette saison représente l’éclosion de la conscience féminine, marquée par la découverte de soi, la curiosité et la promesse d’une croissance personnelle future.

Été : La Ménarche et l’Épanouissement

L’été est un temps de maturité et d’épanouissement, correspondant à la période de la ménarche – le début des cycles menstruels. Cette saison symbolise l’exploration de soi, l’acceptation de son corps en évolution et l’établissement d’une connexion profonde avec la nature cyclique de la vie. Tout comme l’été rayonne de chaleur et de vitalité, la femme embrasse sa propre lumière intérieure et cultive sa confiance.

Automne : La Maternité et l’Abondance

L’automne représente la saison de la maternité et de l’abondance, où les dons de la féminité s’épanouissent pleinement. Tout comme les arbres offrent leurs fruits généreux, la femme découvre le pouvoir de créer et de nourrir la vie. Cette phase du parcours est caractérisée par la fertilité, la créativité et la capacité à incarner le rôle de mère, que ce soit de manière littérale ou métaphorique.

Hiver : La Sagesse et la Réflexion

L’hiver, une période de calme et de réflexion, correspond à la saison de la sagesse dans le voyage féminin sacré. Les années qui précèdent la cinquantaine sont empreintes d’expériences riches et de leçons apprises. Comme les arbres dépouillent leurs feuilles en préparation de l’hiver, la femme laisse derrière elle les aspects superficiels pour se plonger dans la profondeur de la sagesse acquise. La cinquantaine devient ainsi une porte d’entrée vers la transformation intérieure, où la sagesse guide la prochaine étape du voyage.

En suivant le rythme des saisons du féminin sacré, chaque femme peut embrasser la totalité de son être et célébrer les dons uniques de chaque étape. La cinquantaine se lève alors comme une période d’accomplissement et de transition, où la sagesse de l’hiver nourrit les promesses du printemps à venir.

la cinquantaine
Crédit photo : pexels-martin-mariani

III. L’équilibre entre la cinquantaine et le féminin sacré

L’harmonie entre les deux concepts

Dans le tissu complexe de la vie d’une femme, la cinquantaine et le féminin sacré se rejoignent et s’entremêlent, créant une toile riche en significations et en possibilités. L’harmonie réside dans les similitudes profondes et les complémentarités entre ces deux concepts. Tous deux symbolisent des moments de transition, de croissance et d’épanouissement. Alors que la cinquantaine marque une transition majeure dans la vie d’une femme, le féminin sacré offre un cadre spirituel et philosophique pour aborder cette transition avec sagesse et grâce.

Le concept du féminin sacré enrichit la compréhension de la cinquantaine en insufflant une dimension plus profonde à ce chapitre de la vie. Il nous rappelle que la cinquantaine n’est pas seulement un changement physique, mais aussi un passage spirituel. Le féminin sacré nous invite à embrasser cette étape avec gratitude, à cultiver la connexion avec notre essence intérieure et à puiser dans la sagesse accumulée au fil des saisons précédentes de notre vie.

L’épanouissement à la cinquantaine : un renouveau des saisons

La cinquantaine, vue à travers le prisme du féminin sacré, devient une opportunité de renouveau des saisons. Les enseignements de chaque phase du parcours féminin sacré peuvent être appliqués avec une profondeur particulière à cette étape de la vie.

En explorant les cycles saisonniers du féminin sacré – du printemps à l’hiver – les femmes peuvent tirer des leçons inspirantes pour leur voyage à la cinquantaine. Comme le printemps symbolise l’éveil, la cinquantaine peut être le moment pour une nouvelle prise de conscience personnelle, pour se reconnecter avec ses rêves et aspirations profonds, et pour réinventer sa vie de manière alignée avec son essence authentique.

L’été, avec son épanouissement, incite à embrasser pleinement la maturité et à se libérer des contraintes du regard extérieur. À la cinquantaine, cela se traduit par une confiance accrue en ses choix, une acceptation de soi sans réserve et une célébration de sa propre lumière intérieure.

L’automne, lié à l’abondance, inspire à partager les dons de la maturité et de l’expérience. À la cinquantaine, cela peut signifier contribuer à la communauté, à la famille et à la société d’une manière nouvelle, en utilisant la richesse accumulée de sagesse pour inspirer et guider les générations suivantes.

Enfin, l’hiver, avec son invitation à la réflexion et à la sagesse, prépare à embrasser la cinquantaine avec une mentalité de calme et de profondeur. C’est une période de contemplation, de croissance intérieure et de transmission du flambeau de la sagesse aux générations futures.

Ainsi, en équilibrant la cinquantaine et le féminin sacré, chaque femme peut traverser ce chapitre de sa vie avec une conscience éclairée, une connexion profonde avec son essence et un sentiment de célébration pour les promesses qu’il apporte.

La cinquantaine
Crédit photo : pexels-andre-furtado

La cinquantaine, un chapitre d’épanouissement et d’exploration

En parcourant ce voyage à travers la cinquantaine et le féminin sacré, il est clair que ce chapitre de la vie d’une femme offre une toile riche de possibilités et d’épanouissement. Nous avons exploré comment la cinquantaine se distingue comme un tournant significatif dans la vie d’une femme, un moment où les attentes sociétales peuvent être remises en question et où de nouvelles perspectives émergent.

Le féminin sacré a agi comme un guide spirituel, offrant une compréhension plus profonde de chaque saison de la vie d’une femme. De la naissance et de l’éveil du printemps à la sagesse et à la réflexion de l’hiver, chaque étape est intrinsèquement liée à la croissance personnelle et à la transformation. En appliquant les enseignements du féminin sacré à la cinquantaine, nous avons découvert comment cette étape unique peut être vécue avec intention, grâce et un profond sentiment d’accomplissement.

La cinquantaine se présente comme un nouveau départ, un chapitre qui s’ouvre avec des promesses et des découvertes. C’est un temps où les femmes peuvent briser les chaînes des attentes extérieures, embrasser leur potentiel intérieur et explorer de nouvelles avenues avec audace. Comme les saisons de la vie, la croissance ne s’arrête jamais. La cinquantaine ne marque pas la fin, mais plutôt le début d’une nouvelle aventure, guidée par la sagesse de l’expérience passée et nourrie par le potentiel infini de l’avenir.

En définitive, la cinquantaine, enveloppée dans le manteau du féminin sacré, représente une célébration de la vie dans toutes ses nuances. C’est une invitation à embrasser chaque saison avec gratitude, à reconnaître la beauté dans le changement et à se tourner vers l’avenir avec une curiosité inépuisable. Alors que nous continuons notre voyage à travers les saisons de la vie, souvenons-nous que chaque étape offre une opportunité de croissance, de transformation et d’exploration infinie de notre propre essence.

Si vous ressentez le besoin d’un accompagnement personnalisé, je vous invite à explorer mes prestations conçues spécifiquement pour les femmes en transition de vie. Profitez d’un RDV découverte gratuit et sans engagement pour échanger sur votre problématique actuelle et discuter de la manière dont je peux vous soutenir dans votre parcours.

Continuez votre lecture en découvrant d’autres contenus liés :


pexels nataliya vaitkevich 7078082 scaled uai

Se libérer et renaître après un deuil

Se libérer et renaître après un deuil

Profitez des énergies de la nature pour retrouver la paix en vous !
Si vous avez vécu un deuil suite à la perte d’un être cher, vous savez à quel point le chemin peut être délicat à traverser. L’atelier « Se libérer et renaître après un deuil » est conçu pour vous soutenir le temps d’une demi-journée dans cette étape importante de votre vie. Rejoignez-nous au cœur de la magnifique forêt de Fausses Reposes (78) le 08/10/23, pour une expérience profondément apaisante et régénérante.

Pour qui est cet atelier ?

Cet atelier est spécialement conçu pour les personnes ayant traversé un deuil qu’il soit récent ou ancien.
– Vous aspirez à retrouver la paix intérieure ?
– Vous désirez partager un beau moment avec des personnes en phase de deuil, comme vous ?
– Vous aimeriez partager vos émotions librement dans un cadre bienveillant et soutenant ?
– Vous avez envie de vous offrir une parenthèse de bien-être et de douceur au cœur de la nature ?

Cet atelier est fait pour vous !

Les intervenantes : un duo de soutien et de transformation

Sandra Guillemin – Facilitatrice en transition du féminin. Sandra possède une expertise pour vous aider à traverser le deuil avec plus de sérénité. Elle vous guidera à travers les étapes de la transition, vous offrant un espace pour exprimer vos émotions et trouver des moyens concrets de mieux vivre votre deuil.

Marie-Sophie Demay – Praticienne en sylvothérapie, Marie-Sophie vous aidera à vous reconnecter à la nature. Ses méthodes vous aideront à retrouver l’harmonie intérieure en puisant dans la force de la nature qui vous entoure.

deuil
Marie-Sophie Demay et Sandra Guillemin – Forêt de Fausses-Reposes

Ce que vous vivrez lors de cet atelier

L’atelier comprend une variété d’activités conçues pour vous soutenir et vous apaiser grâce aux bienfaits de la nature et du groupe bienveillant.

Au rendez-vous :
– Cercle d’ouverture et connexion aux éléments naturels.
Enseignements sur les étapes du deuil et de la transition.
Cercle de parole favorisant l’expression, la créativité et la connexion au vivant.
Une pause gourmande concoctée par nos soins, pour revitaliser vos sens.
– Marche consciente pour un ressourcement en pleine nature.
Rituel de connexion avec l’être cher disparu.
– Cercle de clôture pour pour ancrer la paix et la légèreté en soi.

Les bienfaits de cet atelier

Rejoindre cet atelier en groupe vous permettra de :
– Vous offrir une parenthèse de bien-être et de douceur au cœur de la nature.
Partager votre expérience avec d’autres personnes qui comprennent ce que vous traversez.
Libérer vos émotions et votre parole sans jugement et ainsi, faciliter votre transition.
Vous sentir entouré.e et soutenu.e, dans un cadre bienveillant.
Vous ressourcer avec les énergies bienfaisantes de la nature.
Créer du lien avec des participants.
Retrouver un sentiment d’apaisement, de légèreté et de réconfort grâce aux bienfaits de la nature et du groupe
– Vous sentir prêt.e à vivre cette étape de transition, dans l’accueil et l’acceptation, dans la douceur et la fluidité.

Bonus exclusifs pour les 5 premiers inscrits :

Un atelier en ligne « Le Geste Rituel dans le Deuil » d’1H15 – Animé par Sandra Guillemin. Ce workshop vous aidera à comprendre pourquoi et comment ritualiser les étapes de transition pour faciliter votre processus de deuil.

Une sortie de 2 heures en nature avec Marie-Sophie Demay – Profitez d’une expérience unique en compagnie de Marie-Sophie pour vous reconnecter profondément à la nature et bénéficier de tout son potentiel de transformation.

Prêt.e à vous joindre à cette expérience ?

Date : 08/10/23 de 10H30 à 14H30
Lieu : Forêt de Fausses Reposes
Durée : Demi-journée (4H – 4H30)
– Tarif : 50€
– Tarif solidaire : 35€ (retraités, étudiants, parents isolés et demandeurs d’emploi)

L’atelier est limité à 10 personnes, assurez-vous de réserver votre place dès maintenant !

Pour vous inscrire : cliquez ici 🙂

Pour en savoir plus, contactez-nous :

Sandra Guillemin : sandra.relationdaide@gmail.com / 06 11 11 58 43
Marie-Sophie Demay : contact@hetrenature.fr / 06 21 10 10 87

Rejoignez-nous pour un moment de reliance, de partage et de réconfort au cœur de la forêt de Fausses-Reposes. Et si vous n’êtes pas disponible à cette date, je vous laisse découvrir mes autres accompagnements : ici.

Pour explorer davantage le sujet du deuil, ne manquez pas ces articles : 

Prenez soin de vous,

Sandra


Sandra-Guillemin-L'art de l'écoute

La relation d'aide : une approche centrée sur la personne pour surmonter les difficultés

Sandra Guillemin propose :

La relation d’aide : une approche centrée sur la personne pour surmonter les difficultés

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter la relation d’aide, le métier pour lequel j’ai choisi d’entreprendre une reconversion professionnelle et quitter mon poste de salariée pour me consacrer entièrement à la création de mon activité !

Tout d’abord, quelques définitions pour préciser le cadre de la relation d’aide :

  • Aide : appui, assistance, secours… à travers ces trois noms, il apparaît que l’aide est une action positive visant à intervenir en faveur d’un sujet qui se trouve en difficulté.
  • La relation : est le lien existant entre l’écoutant et l’écouté. Ce lien est indispensable pour véhiculer l’aide dont le sujet a besoin.
  • La relation d’aide est donc une relation de confiance permettant à un patient de s’engager dans une séquence d’interventions verbales afin qu’il puisse s’exprimer, comprendre et prendre en charge son vécu, améliorant ainsi ses rapports à lui-même et aux autres.

La relation d’aide est une approche thérapeutique qui a été proposée par Carl Rogers dans les années 70. C’est une approche verbale centrée sur la personne où le praticien en relation d’aide se positionne en tant qu’égal face à son client. La séance se déroule en tête à tête. Dans un premier temps, il pose des questions pour découvrir qui il est, ses problématiques, ses aspirations et à partir de ces éléments lui faire une proposition avec des outils très concrets, très opérationnels, très simples, pour l’aider à surmonter les difficultés pour lesquelles il a demandé de l’aide.

Le praticien en relation d’aide peut-être considéré comme le spécialiste de l’accompagnement des personnes en difficulté, au sens large. Ainsi, un client peut consulter pour des problèmes physiques, pour des problèmes psychologiques, pour des problèmes émotionnels, ou pour des problèmes existentiels. Le praticien en relation d’aide sait s’adapter au rythme et aux besoins de chaque individu, sans jugement, pression ni autoritarisme, en faisant preuve d’une écoute active et d’une grande empathie.

Prenons l’exemple d’une difficulté de choix. Faire un choix implique toujours une renonciation, une source de questionnements et souvent de douleur. Si vous avez du mal à faire un choix depuis plusieurs semaines, cela peut affecter votre sommeil, votre appétit et vous rendre irritable, entraînant divers symptômes. Dans ce cas, vous pouvez consulter un praticien en relation d’aide.

Le praticien en relation d’aide, après vous avoir longuement écouté, vous proposera des outils simples, concrets pour vous aider à trouver votre réponse. Il ne détient pas la réponse en lui-même, mais il dispose d’outils qui vous permettront de vous éclairer de l’intérieur et de trouver vos propres réponses.

Les 7 objectifs de la relation d’aide :

  1. Aider le client à identifier et comprendre les émotions négatives qui le perturbent telles que l’anxiété, la jalousie, la pulsion de mort…
  2. Être un miroir neutre, objectif et bienveillant pour permettre au praticien de maintenir son rôle d’accompagnateur sans basculer dans celui de conseiller ou de décideur. Cette position favorise une meilleure perception des motivations, des sentiments, des émotions, des points faibles et forts, sans jugement.
  3. Encourager le sujet à reconnaître sa part de responsabilité dans chaque situation, sans culpabilité mais avec lucidité. Il s’agit d’assumer et de comprendre sa propre responsabilité.
  4. Aider le client à améliorer ses relations en sortant du schéma classique du triangle sauveur, persécuteur et victime. Grâce à une meilleure gestion émotionnelle et une compréhension approfondie de ses positions psychologiques lors des conflits, le client peut modifier significativement sa perception de lui-même et sa relation avec les autres, aussi bien sur le plan personnel que professionnel.
  5. Favoriser une meilleure connaissance de soi, en aidant le client à identifier ses besoins, ses attentes et à comprendre comment ils se sont construits durant l’enfance. Cette prise de conscience permet de faire des choix « d’adulte » alignés avec la réalité.
  6. Soutenir le client dans sa quête d’autonomie, un aspect fondamental. L’individu ne peut mûrir, grandir et se libérer de ses chaînes que s’il accepte de devenir pleinement acteur et auteur de sa vie, en toute autonomie.
  7. Accompagner le client dans les moments difficiles. La thérapie n’est pas un parcours linéaire et tranquille. Les résistances au changement, motivées par la peur de l’inconnu et de la transformation, peuvent être présentes. Les souvenirs douloureux refoulés peuvent également surgir, créant une grande instabilité émotionnelle.

relation d'aide

Les 5 attitudes de base du praticien en relation d’aide

Ces attitudes permettent au thérapeute et au consultant de trouver leur place dans la relation.

  • Présence : Le praticien en relation d’aide doit être pleinement présent et disponible, tant envers le patient qu’envers lui-même. Cela implique d’être conscient de ses propres réactions et émotions suscitées par les propos du sujet, en particulier lorsque ceux-ci résonnent avec l’histoire personnelle du praticien.
  • Écoute : L’écoute va au-delà des mots. Elle englobe l’écoute verbale et l’écoute non verbale, telle que les gestes, les postures et les silences. Cette écoute attentive et neutre permet au praticien de comprendre ce que le patient essaie d’exprimer, ainsi que ce qu’il cherche éventuellement à dissimuler.
  • Empathie : L’empathie est la capacité du praticien à montrer au patient que ses paroles et ses résistances ont été entendues et comprises. Cela contribue à établir un lien de confiance et à favoriser une relation thérapeutique authentique.
  • Exploration : L’exploration consiste à aider le patient à identifier ses dysfonctionnements physiques, psychologiques ou sociaux en utilisant divers outils thérapeutiques. Cette approche permet d’approfondir la compréhension des problématiques du patient.
  • Remédiation : La remédiation englobe l’ensemble des outils que le praticien peut mettre au service du patient pour l’aider à réguler ses dysfonctionnements, lui permettant ainsi de retrouver progressivement son équilibre intérieur.

relation d'aide

Les 10 outils de la relation d’aide 

  • L’analyse transactionnelle pour mieux comprendre les comportements humains. Idéal pour sortir des jeux psychologiques tel que le triangle de Karpman !
  • L’interprétation des rêves pour décrypter les messages de l’inconscient à travers les rêves.
  • L’E.F.T. (Emotional Freedom Techniques), Une méthode de libération émotionnelle pour gérer le stress, l’anxiété, la douleur physique et autres problèmes émotionnels.
  • L’amphithéâtre psychologique pour explorer les sous-personnalités, comprendre les mécanismes de comportement, les compensations mises en place et les scénarios qui les animent.
  • La pensée positive pour changer sa vision du monde, des autres et de soi-même grâce à une approche positive.
  • L’interprétation de mandala comme un moyen de mieux se connaître et découvrir le message personnel qu’il renferme.
  • La lecture du corps Intégrer la lecture du langage corporel dans l’écoute active pour obtenir des pistes de réflexion.
  • L’écriture émotionnelle pour s’autoriser à déposer sans retenue ce qui n’a pas pu être exprimé et se libérer émotionnellement à travers l’écriture.
  • Le décodage biologique pour identifier l’origine émotionnelle des maladies afin de permettre l’expression de ce qui n’a pu être exprimée et favoriser la libération.
  • Le complexe d’Oedipe pour comprendre et intégrer les rôles et les dynamiques familiales propres à chacun (enfant, père et mère).

J’espère que cet article vous aura permis de découvrir ce magnifique métier !

Si vous êtes une femme en transition de vie et ressentez le besoin d’un accompagnement personnalisé, je vous invite à explorer mes prestations conçues spécifiquement pour vous. Profitez d’un RDV découverte gratuit et sans engagement pour échanger sur votre problématique actuelle et discuter de la manière dont je pourrais vous soutenir dans votre parcours. Pour en savoir plus sur mes services, veuillez cliquer ici : mes accompagnements. Je suis là pour écouter vos besoins et vous aider à avancer.

Pour continuer votre lecture et explorer d’autres contenus liés :

Au plaisir d’échanger avec vous, à bientôt !

Sandra


relation d'aide

Se redéfinir et s'épanouir à travers les périodes de changements majeurs

Sandra Guillemin propose :

Se redéfinir et s’épanouir à travers les périodes de changements majeurs

Les périodes de changements majeurs dans la vie, tels que la maternité, la séparation, la ménopause, ou un changement de carrière, peuvent remettre en question notre identité et nous amener à nous interroger sur qui nous sommes vraiment. Cependant, ces moments de transition offrent également une opportunité précieuse de se réinventer et de redéfinir notre identité selon nos aspirations actuelles et nos valeurs profondes. Voici quelques points clés pour vous guider dans cette période de changement :

Définir votre identité en transition : comment vous réinventer et redéfinir votre identité pendant les périodes de changements majeurs ?

Les périodes de changements majeurs dans la vie, tels que la maternité, la séparation, la retraite, un changement de carrière ou une migration, peuvent remettre en question notre identité et nous amener à nous interroger sur qui nous sommes vraiment. Cependant, ces moments de transition offrent également une opportunité précieuse de se réinventer et de redéfinir notre identité selon nos aspirations actuelles et nos valeurs profondes. Voici quelques points clés pour vous guider dans ce processus de redéfinition :

  • L’introspection : Prenez le temps de vous plonger dans une profonde introspection. Réfléchissez à ce qui vous passionne, à vos forces, à vos valeurs et à vos aspirations présentes. Identifiez ce qui est authentique pour vous et ce que vous souhaitez vraiment dans cette nouvelle phase de votre vie.
  • Remettez en question les croyances limitantes : Remettez en question les croyances et les perceptions limitantes qui pourraient vous retenir. Explorez de nouvelles perspectives, débarrassez-vous des étiquettes qui ne vous conviennent plus et libérez-vous des attentes et des jugements externes qui peuvent restreindre votre capacité à vous réinventer.
  • Expérimentez de nouvelles choses : Saisissez l’occasion de vous aventurer en territoire inconnu. Essayez de nouvelles activités, apprenez de nouvelles compétences, explorez de nouveaux intérêts. Cela vous aidera à élargir vos horizons, à découvrir de nouvelles facettes de vous-même et à développer une identité plus riche et diversifiée.
  • Cultivez la flexibilité : Soyez prête à vous adapter et à embrasser les changements qui surviennent. La flexibilité mentale et émotionnelle vous permettra de vous ajuster aux circonstances changeantes et de vous ouvrir à de nouvelles opportunités. La souplesse dans votre identité vous permettra d’évoluer et de vous réinventer au fur et à mesure de votre parcours.
  • Reconnectez-vous à vos passions : Identifiez les activités et les intérêts qui vous passionnent et qui vous font vous sentir vivante. Consacrez du temps à ces activités et intégrez-les dans votre nouvelle identité. Ces passions peuvent être des points d’ancrage importants pour vous aider à redéfinir votre identité et à trouver un sens renouvelé dans votre vie.
  • Soyez bienveillante envers vous-même : Ce processus de redéfinition de votre identité peut prendre du temps et demander de la patience. Soyez bienveillante envers vous-même et permettez-vous d’explorer, de faire des erreurs et d’apprendre de nouvelles choses. Faites preuve de compassion envers vous-même pendant cette période de changement et appréciez chaque étape de votre voyage de redéfinition.

changements

La redéfinition de votre identité pendant les périodes de changements majeurs peut être une expérience libératrice et enrichissante.

En embrassant ces moments de transition comme une opportunité de vous réinventer, vous pouvez faire émerger une nouvelle version de vous-même, en alignement avec votre véritable essence. Voici quelques conseils supplémentaires pour vous aider dans ce processus :

  • Explorez vos valeurs fondamentales : Identifiez les valeurs qui sont les plus importantes pour vous et qui guideront votre nouvelle identité. Reconnectez-vous à ces valeurs et utilisez-les comme boussole pour prendre des décisions et façonner votre chemin.
  • Entourez-vous de soutien : Cherchez un soutien dans votre entourage. Entourez-vous de personnes bienveillantes qui vous encouragent dans votre cheminement et qui vous soutiennent pendant cette période de redéfinition. Vous pouvez également envisager de rejoindre des groupes de soutien ou de chercher un mentor qui peut vous accompagner dans ce processus.
  • Pratiquez l’acceptation et le lâcher-prise : Acceptez que le processus de redéfinition de votre identité puisse être fluide et évolutif. Soyez ouverte à lâcher prise des attachements à votre ancienne identité et des attentes rigides. Laissez-vous guider par l’exploration, la croissance et la découverte de qui vous êtes devenu.
  • Définissez votre vision : Visualisez la personne que vous aspirez à devenir et créez une vision claire de votre identité redéfinie. Utilisez cette vision comme un guide pour prendre des mesures concrètes et alignées avec votre nouvelle direction.
  • Célébrez votre évolution : Tout au long de votre parcours de redéfinition, prenez le temps de célébrer vos progrès et vos réalisations. Reconnaissez et appréciez les étapes que vous franchissez et les nouvelles facettes de vous-même que vous découvrez. Cela renforcera votre confiance et votre motivation pour continuer à vous développer.

Se réinventer et redéfinir son identité pendant les périodes de changements majeurs peut être une aventure passionnante et libératrice. En embrassant ces moments de transition comme des opportunités de croissance et de transformation, vous pouvez construire une identité épanouissante qui est en harmonie avec votre authenticité profonde.

Si vous êtes dans une période de changements majeurs, je suis là pour vous aider et vous accompagner tout le long de ce processus de transition. Pour vous offrir le meilleur, j’ai conçu de L’Ombre à la Lumière, un accompagnement VIP de 6 mois pour traverser ensemble une étape de vie difficile et renaître avec plus de fluidité. Pour savoir si cet accompagnement est fait pour vous, échanger sur votre problématique actuelle et les solutions qui pourraient vous aider? réserver votre appel découverte pour faire connaissance et répondre à vos questions.

Continuez votre lecture en découvrant d’autres contenus liés :

Prenez soin de vous,

Sandra


journaling

Explorer votre monde intérieur avec le journaling

Sandra Guillemin vous propose :

Explorer votre monde intérieur avec le journaling

Le journaling, ou l’écriture introspective, est bien plus qu’une simple activité d’écriture. C’est un outil puissant qui permet d’explorer nos pensées, nos émotions et nos expériences de manière profonde et réfléchie. Que vous soyez en transition de vie, à la recherche de clarté ou simplement désireux de vous reconnecter à vous-même, le journaling peut être un compagnon précieux pour votre parcours. Dans cet article, nous allons plonger dans l’univers du journaling et découvrir ses multiples bienfaits ainsi que des conseils pratiques pour commencer cette pratique transformante.

 

journaling

 

Les bienfaits du journaling

Clarté et exploration de soi : le journaling offre un espace sûr pour exprimer librement nos pensées et nos émotions. En mettant nos pensées sur papier, nous sommes en mesure de clarifier nos idées, de résoudre des problèmes et d’explorer nos aspirations profondes. C’est un moyen efficace de mieux se connaître, de découvrir nos valeurs fondamentales et de prendre des décisions alignées avec notre véritable essence.

Gestion du stress et de l’anxiété : écrire nos inquiétudes, nos peurs et nos préoccupations dans un journal peut avoir un effet apaisant sur notre esprit. Le journaling agit comme une soupape de décompression émotionnelle, nous permettant de vider notre esprit de pensées négatives et de réduire le stress et l’anxiété. Cela nous aide également à mieux comprendre les déclencheurs émotionnels et à trouver des stratégies pour y faire face.

Croissance personnelle et réflexion : le journaling favorise la croissance personnelle en nous invitant à réfléchir sur nos expériences passées. En écrivant régulièrement dans notre journal, nous pouvons examiner nos réussites, nos échecs et nos leçons apprises. Cela nous permet de tirer des enseignements, de nous améliorer et d’évoluer en tant qu’individu. Le journaling devient un outil précieux pour suivre notre parcours de développement personnel.

Créativité et expression de soi : le journaling peut être un espace pour libérer notre créativité et notre expression personnelle. En laissant libre cours à notre imagination, nous pouvons utiliser le journaling comme un moyen d’explorer nos passions, de noter nos idées créatives et de développer notre potentiel artistique. C’est un endroit où nous pouvons être nous-mêmes sans jugement, en laissant nos mots et nos idées prendre vie sur les pages. Dans la photo ci-dessous, j’ai pratiqué un exercice d’écriture spontané en écrivant dans tous les sens, autour d’images et j’ai ensuite utilisé un peu de peinture pour décorer ma page !

 

journaling
Crédit photo : Anne-Juliette Verlaque

 

Comment commencer le journaling :

Choisissez un journal : trouvez un journal qui vous inspire et vous motive. Il peut s’agir d’un carnet vierge, d’un cahier à lignes ou même d’un journal spécialement conçu pour le journaling. L’essentiel est de choisir un support qui vous incite à écrire.

Fixez une routine : établissez une routine de journaling régulière qui s’intègre facilement dans votre emploi du temps. Que ce soit le matin au réveil, soir avant de vous coucher ou à tout moment de la journée qui vous convient, trouvez un moment où vous pouvez vous consacrer pleinement à cette pratique sans être interrompu.

Créez un espace propice : trouvez un endroit calme et confortable où vous pourrez vous concentrer sur votre écriture. Éliminez les distractions, allumez une bougie parfumée, jouez une musique douce en arrière-plan ou créez une atmosphère qui favorise votre concentration et votre détente.

Commencez par des questions : si vous ne savez pas par où commencer, utilisez des questions pour stimuler votre réflexion. Vous pouvez écrire sur vos objectifs, vos rêves, vos émotions du moment, vos gratitudes, vos défis ou tout autre sujet qui résonne en vous. Laissez votre plume vous guider et laissez les mots couler naturellement.

Soyez authentique : lorsque vous écrivez dans votre journal, laissez aller votre autocensure et soyez authentique. Exprimez vos pensées et vos émotions sans jugement. N’ayez pas peur d’écrire ce qui vous vient à l’esprit, même si cela semble chaotique ou confus. Le journaling est un espace privé pour vous, où vous pouvez être totalement vous-même.

Explorez différentes formes de journaling : le journaling peut prendre de nombreuses formes. Essayez différents styles tels que le journal de gratitude, le journal de voyage, le journal de rêves ou l’art journal. Explorez ce qui fonctionne le mieux pour vous et n’hésitez pas à expérimenter.

 

journaling

Le journaling est un outil puissant pour la connexion à soi, la croissance personnelle et l’exploration de notre monde intérieur. En vous donnant la possibilité d’écrire librement et en vous permettant de réfléchir, le journaling vous aide à vous comprendre, à libérer le stress et à nourrir votre créativité. Commencez dès maintenant cette pratique transformante et laissez votre journal devenir le témoin de votre voyage intérieur. Votre journal deviendra un compagnon précieux dans votre cheminement vers une vie épanouissante et authentique. Le journaling est un outil que j’aime utiliser lorsque je vous accompagne.

20 questions d’introspection pour enrichir votre pratique de journaling

  • Si vous deviez écrire votre histoire personnelle, qu’en diriez vous ?
  • Quel est votre meilleur souvenir ?
  • Quels sont vos désirs profonds ?
  • Quelles sont les 10 choses qui remplissent votre cœur de joie ? Est-ce que vous prenez le temps de les réaliser dans votre semaine ?
  • Quelles croyances vous retiennent de vivre votre vie de rêve ?
  • Quelles sont vos plus grandes réussites ?
  • Quel message avez-vous envie de partager avec le monde ?
  • Quelles sont vos principales valeurs ?
  • Quelles sont les 10 choses pour lesquelles vous éprouvez de la gratitude ?
  • De quoi avez-vous profondément aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce qui vous rend pleinement vivante ?
  • Quelles sont les qualités que vous aimez le plus chez vous ?
  • Quelles sont vos principales zones d’ombre ou vos points à améliorer ?
  • Quelles sont les choses que vous ne vous autorisez pas et que vous adorerez expérimenter ?
  • S’il vous restait un an à vivre que feriez vous concrètement ?
  • Quel changement aimeriez-vous apporter dans ce monde ?
  • Comment souhaitez-vous que les gens se rappellent de vous ?
  • Qu’est-ce que vous aimeriez faire le plus souvent ?
  • Qu’aimez-vous faire sans voir passer les heures ?
  • Vous êtes la réalisatrice de votre vie ! Imaginez que tout est possible, comment serait alors votre vie ?

Si vous ressentez le besoin d’un accompagnement personnalisé, je vous invite à explorer mes prestations . Profitez d’un RDV Découverte gratuit et sans engagement pour échanger sur votre problématique actuelle et discuter de la manière dont je peux vous soutenir dans votre parcours.

Continuez votre lecture en découvrant d’autres contenus liés :

Prenez soin de vous,

Sandra

 

 

 


processus de deuil, paix intérieure, transition de vie

La nature, une alliée apaisante dans le processus de deuil

Sandra Guillemin propose :

La nature, une alliée apaisante dans le processus de deuil

Le deuil est un voyage émotionnel complexe qui peut bouleverser notre existence et perturber notre paix intérieure. Dans cette période difficile, la nature offre une source précieuse de réconfort. En se reconnectant à la beauté et à la sérénité de l’environnement naturel qui nous entoure, nous pouvons trouver un espace propice pour retrouver la paix intérieure.

Dans cet article, je vais explorer les bienfaits thérapeutiques de la nature dans le processus de deuil et partagerai des conseils pratiques pour vous aider à intégrer la nature dans votre chemin de reconstruction.

processus de deuil, paix intérieure
Crédit photo : pexels-nandhu-kumar
  • Retrouver un lien profond avec la nature

La nature offre un refuge pour l’âme en deuil. Elle nous enveloppe de sa beauté et de sa tranquillité, créant ainsi un espace sacré où nous pouvons nous ressourcer et trouver du réconfort. Prenez le temps de vous promener dans un parc, de vous asseoir au bord d’un lac ou de contempler le coucher du soleil. Laissez la nature vous apaiser et vous rappeler la continuité de la vie.

  • Renouer avec le cycle de la vie

Observer les cycles naturels de la vie peut être une source d’inspiration et de réconfort. La nature nous rappelle que la mort fait partie intégrante du cycle de la vie. Contempler la croissance des plantes, l’épanouissement des fleurs ou l’envol des oiseaux peut nous aider à accepter la réalité de la mort et à trouver un sens dans notre propre processus de deuil.

  • Utiliser la nature comme miroir émotionnel

La nature est un reflet de nos émotions les plus profondes. Lorsque vous vous promenez dans la nature, soyez attentif à ce que vous ressentez. Est-ce que la pluie évoque votre tristesse ? Les arbres immobiles vous rappellent-ils la stabilité intérieure ? En utilisant la nature comme miroir émotionnel, vous pouvez explorer vos sentiments.

  • Pratiquer la pleine conscience en nature 

La pratique de la pleine conscience en nature est un moyen puissant de se connecter à l’instant présent et de trouver la paix intérieure. Lorsque vous êtes en plein air, prenez le temps de sentir l’air frais sur votre visage, d’entendre les bruits de la nature, de ressentir le sol sous vos pieds. Soyez pleinement présent dans le moment présent et laissez les préoccupations du deuil s’apaiser.

  • Créer des rituels en lien avec la nature

Les rituels sont des outils puissants pour honorer nos êtres chers disparus. En intégrant la nature dans ces rituels, nous pouvons renforcer notre connexion avec eux et trouver un sens dans notre propre processus de deuil. Que ce soit en plantant un arbre en leur mémoire, en écrivant une lettre que vous brûlez en offrande à un cours d’eau, ou en réalisant une marche méditative, les rituels en nature peuvent être réconfortants et transformants. Laissez-vous guider par votre intuition et créez des rituels qui vous permettent de vous connecter profondément avec la nature et l’être cher disparu.

processus de deuil
Crédit photo : pexels-hatice-noğman

La nature a le pouvoir de nous apaiser et de nous guider sur le chemin de reconstruction. En intégrant la nature dans le processus de deuil, vous pouvez retrouver la paix intérieure et trouvé un sens renouvelé dans notre vie. Que ce soit en se promenant dans un parc, en observant les cycles naturels, en pratiquant la pleine conscience ou en créant des rituels en lien avec la nature, chaque interaction avec le monde naturel nous rapproche un peu plus de la paix intérieure.

Je souhaite rappeler que le deuil est un processus unique pour chaque individu, et que chacun trouvera ses propres moyens de se reconnecter à la nature. Écoutez votre cœur, suivez votre intuition et permettez à la nature de vous accompagner sur ce chemin de reconstruction. Retrouvez la paix intérieure en vous laissant bercer par la beauté, la sérénité et la puissance de la nature.

Si vous ressentez le besoin d’être soutenu.e dans cette traversée qu’est le deuil pour accueillir vos émotions intenses, je saurai être à l’écoute de votre situation et de vos besoins et vous proposer un accompagnement personnalisé. Me contacter.

Continuez votre lecture en découvrant d’autres contenus liés :

Prenez soin de vous, à bientôt !

Sandra